Chronique

THE EYES OF A TRAITOR - A CLEAR PERCEPTION / Listenable records 2009

Aujourd’hui penchons nous sur le deuxième album de nos Anglais, qui sans faire trop de bruit avance à petit pas vers la reconnaissance. Je vous préviens je les découvre à peine.

Ne sachant pas trop dans quoi je me fourre, j’attend tranquillement que « Under siege » débute. Une sorte de métal moderne vient à mes oreilles puis un chant Death / Grind me surprend !! Musicalement le groupe propose quelque chose de lourd mais assez mélodique qui rappelle quelques formations actuelles Américaines. Par contre la voix ce n’est pas du tout mon truc beaucoup trop gutturale à mon goût, même si des passages plus clairs et d’autres plus hurlés font leur apparition. Un début largement mitigé. Poursuivons avec « Like clockwork » qui fait presque Prog. Toujours baigné dans un métal à la Mnemic en plus torturé The Eyes Of A Traitor, surprend par ses envolées techniques et son chant brut de décoffrage. Dur de bien tout comprendre.
« With different eyes » ne change pas de style avec une très bonne entrée comme j’apprécie mais la voix me dérange vraiment. Dommage (surtout pour moi) car le groupe propose un style plutôt unique fait de passages distordus à la Messuggah et d’autres résolument Trash/Death. « Escape them walls » nous donne du plus lourd encore. Franchement même si je n’en suis pas fan, j’avoue que la musique proposée à vraiment de quoi séduire avec de très bons plans, des contres temps, des passages mélodiques bref de quoi éveiller votre auditorium.
« Decorus » débute sur du piano, qui laisse présager le pire, car autant de calme ne peux pas durer. Et pourtant celui ci dure un peu avant de lancer un titre nerveux, qui ne vous laissera pas de marbre. On reprend les bonnes vieilles habitudes avec « Misconception » qui fait mal à la tête tellement il y a de choses à écouter et à comprendre. Ce n’est pas de la petite musique de chambre. Au fur et à mesure on se laisse prendre par ce style recherché et violent mais jamais abusé.
Messuggah refait son apparition avec « Echoes » qui même s’il n’est pas aussi tordu que les Suédois (il y a un peu d’Amon Amarth aussi), reste barré par moment. « Hands of time » n’apporte rien de plus à l’ensemble, restant fidèle au style que le groupe propose depuis le début.
Un peu de heavy métal avec « The impact of two hearts » on pourrait le croire, les premières secondes, puis après ça part dans tous les sens et justement les vôtres ont du mal à suivre. Par contre le refrain est terrible bien speed et plus conventionnel. On termine par « A clear perception » qui semble très mélodique. Une instrumentale ambiante qui clôture cette avalanche d’idées tordues.

Conclusion : et bien voilà un album surprenant, qui étonnera bien du monde. Un Death Prog pas si dégeux que ça même pour les néophytes comme moi. Finalement un bon album pour nos Anglais au potentiel sympathique.
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe : Mysapce du groupe
Vues : 919 fois