Chronique

ON THE RISE - DREAM ZONE / Frontiers Records 2009

Pour ceux qui ne le savent pas, ON THE RISE est un projet d’origine Norvégienne. Je parle de projet car ce n’est pas à proprement dit un groupe ni un projet solo. En fait, cette formation un peu particulière n’est formée que d’une personne : Terje Eide. Et oui, c’est notre Prince alias Love Symbol Norvégien.
Cela peut paraître surprenant, mais des artistes comme Dany Vaugh l’on déjà fait. Dans l’ensemble l’idée peut paraître absurde, mais au final pas forcément. En effet, un seul et même musicien qui fait tout (il faut être bon partout d’ailleurs) a donc l’opportunité de pouvoir générer la musique qu’il veut et par conséquent réaliser autant de changement qu’il le souhaite pour faire évoluer les chansons, et donc l’album.

Dans le cas présent, Terje qui est issu de la génération années 80 nous délivre un opus, et sans grande surprise, dans la droite lignée musicale du rock mélodique avec un synthé bien mis en avant, les soli guitare harmonieux, le tout dans un esprit bon enfant et bien porteur. Entre refrains groovy stylés Toto ou Survivor, entre lignes de chant inspirées par Asia ou Journey, les influences musicales sont belles et bien là et nous offrent un ensemble musical prenant.
Certes il n’y a rien de bien innovateur sur cet ensemble de chansons, mais force est de constater que ce n’est en aucun cas pompeux, que les titres restent racés et directs, le tempo fait bien vibrer, le tout en gardant quand même cette touche si particulière proposée par les groupes venus tout droit de Scandinavie.
Bien entendu au milieu de tout ces titres, il y aura quand même des ballades, mais pas trop pour ne pas lasser ; De superbes chansons à écouter avec une lumière tamisée. Ah… Jolie Edellyn…

Conclusion : un bien bon album qu’est ce Dream Zone. Le rêve est presque là, l’imagination complète, et la musique fera vivre ou revivre pour les plus nostalgiques quelques bons moments passés pendant les deux dernières décennies.

Track liste : Lifeline / Lost your track / Dream Zone / Edellyn / Alive / In the line of fire / Get out of here / Fly away / No time to lose / Why wait another day / Tomorrow never dies / Howling at the moon / Find a way (bonus track)
 
Critique : Lionel
Note : 8.5/10
Site du groupe : Site de Frontiers Records
Vues : 784 fois