Chronique

CRAZY LIXX - NEW RELIGION / Frontiers records 2010

Enfin sort aujourd'hui le deuxième album des Suédois de Crazy Lixx qui m'avait très bien emballé avec leur premier méfait Loud minority sortie en 2007. Depuis le groupe, a pris son temps pour nous proposer une suite. Que va-t-il en être de cet opus?

On attaque fort avec « Rock and a hard place » qui pulse à donf, et nous permet de retrouver notre hard glam musclé ! Dany Rexon derrière le micro s'en donne à cœur joie, pour notre plus grand bonheur ! Ça c'est du début. Titre bien plus groovy et blues avec un « My medecine » qui sent le bon Aerosmith. Quelle qualité de composition ! Celle-ci permet à chaque auditeur de prend un pied d'enfer ! Je suis content de retrouver ce groupe et en plus en forme.
On accélère le rythme pour l'endiablé « T'ill die » qui envoie, mais envoie des pieds comme c'est pas permis !! A nouveau on sent le groupe libre et heureux et nous enivre de son hard décapant. La mélodique « Blame it love on » est un vrai régal. Les chœurs lors du refrain lui donnent un petit côté 80's fort agréable. Pour l'instant un réel sans faute !!
Un petit tour sur la « Road to babylon » pour nous faire voyager. Encore un titre monstrueux appuyé par des guitares puissantes et un chant énorme !! Oui et encore oui, un tube planétaire ! Ne vous fiez pas au début calme de « Children of the cross » car nous avons droit à un mid tempo venimeux qui est surement le meilleur titre de l'album. Puissant, mélodique et bien construit il est tout simplement imparable !!
C'est tout excité comme une gamine de 14 ans que j'attends la suite impatiemment. Et j'ai eu raison car « The witching hour » nous en donne encore pour notre garde !! Un extraordinaire hard décapant mis en valeur par un refrain énergique ! Et si vous pensez que cela va se calmer attendez d'arriver à la fin qui est énorme !! Une pure bombe !! Toujours pas de calme avec la sauvage « Lock up your daughter ». La chanson taillée pour le live, sans compromis mais pas sans saveur avec un refrain à reprendre en chœurs !!
Place à l'hymne big rock avec « She's mine » qui armé de ses cuivres vous donne envie de bouger votre corps comme un possédé ! Voilà ce qu'il vous faut pour partir le matin du bon pied ! Et la voilà, oui elle est là, la ballade. « What of our love » est donc le moment calme et doux qui est 100% hard et passe bien. Loin d'être larmoyante, elle ne plombe pas votre moral.
Petite guitare dobbro pour introniser « Desert bloom » aux douces saveurs de grand ouest. Un petit interlude pour nous offrir un « Voodoo woman » décapant ! Une dernière bombe à se mettre dans les esgourdes pour vous filez la trique de votre vie ! Ah que c'est bon !

Conclusion : après un premier essai plus que concluant, Crazy Lixx vient de pousser le bouchon encore plus loin en proposant un opus 100% hard délectable qui m’a littéralement mis sur le cul !
Si vous aimez le hard rock un conseil, courez vite l'acheter !!
 
Critique : Guillaume
Note : 9/10
Site du groupe :
Vues : 980 fois