Chronique

HEIDEVOLK - UIT OUDE GROND / Napalm Records 2010

Mesdames et Messieurs, bien le bonjour. Nous voilà partis chez les vendeurs de tulipe et autres marchands de fromage. Un groupe néerlandais du nom de HEIDEVOLK. Ils viennent nous présenter leur troisième album intitulé UIR OUTE GROND. Si quelqu’un sait comment ca se prononce, c’est parfait. J’en sais fichtre rien.

NEHALENNIA. Ca part sur du bon heavy rock avec une batterie qui pousse au cul. Un son rythmique puissant, des vois harmonisées très belles et bien travaillées. Des ponctuations traditionnelles folkloriques. Un morceau sympathique sous tous points de vue.
OSTARA. Du folklore joué disco (ou ska ou reggae, c’est vous qui choises). Un son toujours puissant et très ^propre. Un chant toujours aussi travaillé et une énergie palpable. On est même gratifié d’un passage black métal, blast et marmulage de grattes à fond les manivelles.Faut pas mourir idiot. L’interprétation est sans faille.
VIAMMENZEE. Ils envoient direct à toc. Rythmique black, double grosse caisse à fond les ballons. UN chant toujours aussi propre, immuable. Bon ou mauvais point ?
GELDERS LIED. Low tempo accès sur la mélodie. Un bon morceau agréable à écouter.
DONDERGOD. Ils continuent d’envoyer leur énergie. Le tout ponctué de cris gutturaux non sans déplaire. Une qualité indéniable de composition et d’interprétation.
REUZENMACHT. Le fameux ternaire indispensable à tout groupe heavy qui se respecte. Grosse constante. De la frite à l’état pur. Niveau qualité, on bouge pas.
AWERMANS WRAAK. HEAVY METAL RULES ! ! ! ! Le morceau épique à la MANOWAR (hormis les choeurs traditionnels). C’est en place, ca joue bien et tout ca avec un son qui dépote.
KAREL VON EGMOND. Pure tradition avec un passage EKLUNDHIEN avec tous les accents en l’air. Un morceau énergique qui passe bien.
LEVENLOTS. Un gros morceau mid tempo joué très lourd. Les ambiances se succèdent et la qualité de l’inprétation ne bronche pas d’un poil de cul.
DEESTRING. Un magnifique morceau acoustique très bien arrangé. Judicieux.
BEST BIJ NACHT. Conclusion en beauté sur un shuffle endiablé qui jongle avec un ternaire par la suite. UN excellent morceau.

Pour conclure. Musicalement parlant, ca tient vraiment la route. Ca joue très bien, les compositions sont travaillées. Le bémol selon moi, le chant traditionnel, c’est bien. C’est beau. S’harmoniser tout le temps, c’est bien. C’est beau. Mais la monotonie des chants fait perdre de l’énergie des morceaux. Ensuite, je n’ai pas le grand bonheur de comprendre le néerlandais donc je ne saisis pas la subtilité des textes. Sur un simple musical, le chant m’a lassé au bout d’un moment, tout aussi bien interprété soit-il.
Mais dans l’ensemble, de l’excellent qualité de musiciens et un son chiadé et très bien travaillé.


 
Critique : Burno
Note : 6.5/10
Site du groupe : Site officiel du groupe
Vues : 951 fois