Chronique

THE POODLES - NO QUARTER / Frontiers records 2010

Sous ce patronyme pas inconnu des fans de hard (le mythique album live de Jimmy Page et Robert Plant) se cache le premier Live de nos caniches Suédois. Enregistré sur la tournée de leur dernier opus (à noter car tout le monde ne le fait pas) The Poodles nous montre de quoi ils sont fait.

Ce concert débute étrangement par la première du dernier né « Too much for everything ». Un choix étonnant puisqu'elle est assez calme malgré son refrain toujours aussi grandiose. Le son n'est pas mauvais et retranscrit bien l'ambiance feutrée de ce Live. « Caroline » lance vraiment ce concert avec son rythme endiablé. Ça s'annonce bien bon tout ça.
« Seven seas » vient en remettre une couche ! L'ambiance monte petit à petit pour notre plus grand plaisir. Un petit « Metal will stand still » du premier opus, vient se rajouter à la fête. Sa version live apporte un côté plus roots bienvenu.
Un peu de festif avec « Like no tomorrow » qui fait son effet. A noter que l'ami Jakob Samuel s'en sort plus que bien sur chaque note et ça semble pas trop retravaillé. On calme le jeu sur « One out of ten », puis on enchaine avec « Lullaby for Jimmy » qui est une très jolie interlude guitaristique qui se transforme en un solo très joli, avant le solo de batterie très chiant.
On reprend les choses sérieuses avec « Echoes from the past », qui fait très plaisir car quel titre !
« Thunderball » poursuit avec envie et donc permet de ne pas faire retomber la pression puis l'énorme « I rule the night » prend place et met le feu ! Dommage que le public ne soit pas plus présent sur le mix final, car sur scène ça pète !! Autre très bon titre avec « Night of passion », qui tue tout sur son passage.
Place à « Flesh & blood » pour cette suite en forme de joyeuse sauterie. Pour finir et oui déjà, rien de mieux qu'un petit rock punkisant « Line of fire » en forme d'hymne à reprendre en chœur. Ambiance garantie qui rappelle un peu Kiss dans ses finals !

Conclusion : voilà un live qui représente bien ce qu'est The Poodles sur scène. Il manque juste plus d'ambiance (on n'entend pas assez le public) et ça serait le top. Maintenant attendons de voir ce que va donner le Dvd !
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 917 fois