Chronique

GLAMOUR OF THE KILL - THE SUMMONING / Afflicted Music 2010

Sortis des abysses en 2007, le combo anglais se fait vite connaître en 2007 avec leur première démo qui ait élue meilleure démo du mois dans le magazine Metal Hammer. En 2008, leur premier EP sort et les tournées s’enchainent, jouant en ouverture de groupes tels que Avenge Sevenfold, As Lay Dying, Escape The Fate, Dragonforce ou encore Wednesday 13 et Bullet For My Valentine.

Voilà maintenant leur premier album, espérant exploser dans le milieu musical. Le lancement se fait avec légèreté avant d’entrer dans un mélange de glam rock moderne et punk rock. En tout vas, ce qui est sur c’est que ça envoie bien. La voix de Davey bien claire et tranchante (on notera aussi, qu’il jour à la basse en même temps) appuie la musique et nous plonge dans une mouvance headbanguante.
Tout l’album se voit être encré dans cet univers rock moderne prenant parfois une orientation musicale proche, voire inspirée de Bullet For My Valentine, alternant le chant clair et le chant plus guttural (mais compréhensible), le tout avec une production bien américaine : gros son, puissant et agressif, tout en rester clair. Logique vous me direz, car c’est aux studios Nott In Pill que l’album a été enregistré ; lieu où travaillent les ingénieurs sons des Bullets.

On peut ressentir aussi une influence un peu plus teenagers sur certains titres, proches de hits des grands Sum 41 ou autres Blink 182. Un mélange musical qui fait mouche et qui créée immédiatement l’étincelle nécessaire pour animer la flamme et faire vibrer, puis chauffer l’auditeur.
On notera aussi le fait qu’il n’y ait pas de temps mort dans l’enchaînement des titres ; sans oublier aussi le fait que les titres ne tournent pas en rond, ne procurant donc aucune lassitude. Un bon point pour ce genre de musique déjà saturé de groupes manquants cruellement d’originalité.

Ici, le groupe à la hargne et les idées nécessaires pour aller de l’avant et qui sait, être connu puis reconnu. Un titre phare sera pour moi « Lost Souls » qui envoie bien, entre riffs guitare et chant percutant.

Conclusion : un groupe prometteur qui maintenant doit confirmer ce premier essai fort plaisant.
 
Critique : Lionel
Note : 8/10
Vues : 884 fois