Chronique

SKALMOLD - BALDUR / Napalm Records 2011

Jeune groupe islandais, formé en 2009 par des musiciens pas forcément orienté métal (avant de rejoindre le groupe), SKALMOLD est censé nous livrer un Viking Métal épique…
Nous verrons si oui ou non la diversité musicale des membres sera un bon point ou un frein à la création.

« Heima » commence calmement avec un chant folklorique où on dirait que le gars chante depuis sa salle de bain…avec une partie de sa famille. Vous l’aurez compris cette piste a pour but de nous mettre dans le bain (ahah ahah). Morceau pas terrible du tout cela dit.
« Aras » apporte ce que l’on attendait, à savoir batterie, guitare, bref les outils du métalleux. Les chants traditionnels ne sont décidemment pas bon avec ce groupe. Le chant guttural n’est pas au top non plus…on est ni dans un registre death, ni chant éraillé, mais perdu entre les deux. Même les rythmiques sont trop bateau, surtout pour les 6 minutes.
On enchaine ensuite « Sorg », qui ne décolle pas, mais pas du tout…les chœurs couvrent 90% de la chanson et sont dépourvus de la moindre mélodie. « Upprisa », plus speed nous gratifie d’un chant médiocre et d’un break bien trop lent. Attendez ce n’est pas fini ! Son jumeau arrive !!! (il s’appelle « För »).

Après l’interlude « Draumur », « Kvaoning » a au moins le mérite d’avoir une bonne intro. Folk, entrainante, un riff sympathique, enfin !! Mais il faut essayer de faire abstraction du chanteur qui massacre chaque seconde du morceau. Le solo est bon également, mais le titre dure un peu. Je recommande la version « edit » disponible à la fin de l’album.
On reprend la voie tracée par « Sorg » avec « Hefnd » et « Daudi » qui sont aussi…insipide.
On arrive dans les arrêts de jeux, alors…une dernière action pour sauver l’honneur ? ben…pas avec « Valhöll » en tout cas… A la limite le pont de « Baldur », titre éponyme est bien fait, entre chant clair et chœurs, mais pas de quoi sauver l’album. Le mixage reste assez approximatif, les guitares n’ont pas un bon rendu.

Pour un fan du genre folk/death viking je suis affligé. Comme quoi, même si ce style se repend de plus en plus, on confirme une fois de plus que le bon métal reste rare. Ici les rythmiques sont pauvres, le chanteur pas bon, les compos ne sonnent pas. Même la pochette n’est pas terrible. Passez votre chemin chers lecteurs.


 
Critique : SBM
Note : 4/10
Site du groupe : Myspace du groupe
Vues : 794 fois