Chronique

9 CHAMBERS - 9 CHAMBERS / Earmusic 2011

Les supers groupes fleurissent ces derniers temps comme des coquelicots en plein été. Voici donc le dernier en date qui regroupe Greg Hampton (producteur connue pour avoir travaillé avec entre autres Alice Cooper, Ed Mundell (Monster Magnet), Jorgen Carlsson (Gov't mule) et Vinnie Appice (Black Sabbath / Dio)). Alors après les très bonnes surprises qu'ont été Chickenfoot et Black Country Communion, allons voir si l'adage jamais deux sans trois fonctionne.

On débute avec un hard rock graisseux sur un « Life move on » qui fleure bon les 70's et le stoner. Un premier morceau qui envoie bien, brut de décoffrage et efficace !! On alourdie l'ensemble avec un mid tempo puissant pour « Majick numbers ». Même si rien d'exceptionnel ne ressort de là, le groupe semble prendre plaisir à rendre les choses simples et sincères.
Avec « One thing missing » on s'enlise dans un faux rythme qui certes pour du stoner sonne bien mais ça manque d'enthousiasme quand même ! Toujours baigné dans la même mouvance « Know your enemy » poursuit notre album. Il manque un petit quelque chose pour que l'ensemble soit plus exubérant. Ça pêche en intensité !!
« What's it gonna get up » donne l'impression que le groupe tourne en rond. Le même tempo utilisé, les même gimmick de voix, bref rien de bien passionnant !! Enfin un peu de rythme sur « All but done », mais le côté trop brut de la production empêche ce bon titre d'exploser.
On s'énerve un peu avec « Bury yourself » qui malheureusement semble tomber à l'eau. Malgré les efforts fournis ça semble manquer de conviction !!
Place à la ballade « Can't turn your back » qui sonne très Glenn Hughes. Un bon morceau surprenant mais réussit. Après ce très bon moment « Other side of time » plombe carrément la suite. Un titre pas très inspiré qui patauge dans la semoule !!
Riff bien heavy pour « Indeed the sun » qui passe bien avec son esprit plus lourd !! À nouveau on pense à The voice of rock lors d'un refrain mélodique. Avec « Use u up » on lorgne vers le psychédélique sympa mais sans plus.
Titre rapide avec un « No escape » agréable et un peu barré. Une bonne surprise malgré tout !! On termine avec « Darkner side of sunshine » plutôt long et lancinant. Bref rien de bien intéressant.

Conclusion : 9 Chambers n'est pas le super groupe attendu malgré de bons moments. Un album sans grande prétention qui trouvera peut-être son public.
 
Critique : Guillaume
Note : 6/10
Site du groupe :
Vues : 799 fois