Chronique

ETERNAL FLIGHT - DIMINISHED REALITY, ELEGIES AND MYSTERIES / Eternal flight association 2011

Enfin voilà le retour de nos Français, qui après quatre ans d'absence, refont surface avec un line up tout nouveau !! Oui seul Gérard Fois reste au chant (déjà un bon point) et se voit accompagné par un nouveau groupe et des invités haut de gamme. Allons voir si ce DREAM reprend les choses là où ils nous avaient laissé !!

On se plonge dans l'aventure avec « Intro to D.R.E.A.M » et première constatation mais pas dans le bon sens : le son malheureusement manque de moyens et de puissance. « Release the unreal » confirme les dires, malgré un bon titre remuant de heavy métal. Pour ce qui est des musiciens pas de problème de ce côté là, les petits nouveau s'en sortent très bien. A noter que c'est Ricardo Confessorie (Angra Shaman) qui s'occupe de la batterie !! Très vite enchainé, « Firedancer » part sur des sphères plus progressives. Le groupe malgré son changement radical de personnel a réussit à garder sa personnalité !
Avec « Fantasea » Eternal Flight nous offre un morceau de heavy mélodique plutôt progressif mais bien fait. Un voyage intéressant malgré quelques longueurs. On retrouve de l'efficacité sans détail avec un énergique « Freedom is my race » qui rappelle un peu les chevauchées d'Iron Maiden. À mon avis taillé pour la scène !! Une très bonne réussite que voilà.
« Nightmare king » quant à elle, se veut plus agressive. Du bon heavy speed à l'ancienne qui donne un peu de nostalgie. Construit sur un contraste simple mais toujours efficace de changements de rythme ce titre est une pure bombe !! Une petite guitare acoustique nous ouvre « Black sun ». Un début calme qui surprend après ces avalanches répétées. Mais cette ballade fait du bien. « The meeting » débute de la même manière que sa devancière ce qui surprend mais permet de confondre l'ensemble en une suite logique. Le côté oriental apporté ici est très bien trouvé donnant une couleur des plus intéressante. Encore une fois Eternal Flight a sut composer un morceau épique et puissant, prenant et remuant ! La grande classe quoi !
« The tower » continue dans un bain de métal à l'ancienne avec toujours autant de brio ! Une nouvelle preuve de l'efficacité de nos Frenchies ! On termine notre histoire avec « Goodbye ». Un début tout calme et triste arrive (normal me direz-vous), vous prenant aux tripes. La suite se transforme en un magnifique titre de heavy mélodique plein d'émotions. On notera quand même l'intervention d'un certain Chris Caffery pour un solo final sublime !!
Petit bonus sans en être un, une reprise de notre cher regretté Ronnie James Dio avec un « Night people » d'enfer !!

Conclusion : Malgré tout Gerard Fois et ses nouveaux amis auront réussit à nous sortir un très bon album. La suite logique de nos aventures : pourvu que ça dure !!
 
Critique : Guillaume
Note : 7.5/10
Site du groupe :
Vues : 864 fois