Chronique

FURYON - GRAVITAS / Frontiers records 2012

Le label Italien nous surprend en sortant le premier album des Anglais de Furyon ! Pourquoi je dis ça !? Tout simplement parce qu'il pratique du heavy métal et pas de l'Aor !! De plus c'est leur premier opus et on sait que les labels aujourd'hui sont des plus frileux à se lancer dans ce genre de pari.

On entame les hostilités avec un « Disppear again » qui nous permet donc de faire connaissance avec ces Britanniques. Le métal qu'ils pratiquent se veut moderne et puissant, balançant pas mal. Niveau des musiciens ça tricote pas mal du tout et notre vocaliste assure lui aussi. Bref que du bon ! On enfonce le clou avec « Stand like a stone », qui se la joue rouleau compresseur. Heureusement que le refrain plus aérien et mélodique arrive en enivrant le tout. Un beau morceau que voilà !!
Après un tel début on comprend mieux pourquoi Frontiers a pris le pari tant le groupe démontre de très belles idées ! Et ce n'est pas « Souvenir » qui va nous faire dire le contraire. Un riff puissant et une ambiance moderne pour ce mid tempo plutôt basé sur le calme. Une petite pépite de métal savamment orchestrée. Gros mid tempo très lourd pour « Don't follow » qui pèse sur les épaules. Une proche apparentée avec Black Label Society lorgne ici, pas que ce soit dérangeant mais ça surprend. À nouveau le groupe privilégie les refrains mélodiques et son chanteur les exprime très bien !
« New way of living » arrive de manière calme, avant que tout se mette en place. Le métal mélodique prend alors existence et démontre le potentiel énorme de ces jeunots !! Seul petit reproche, le groupe joue trop sur les tempos médiums ce qui fait perdre du rythme. Nouvelle preuve avec la groovy « Voodoo me » qui lorgne vers la Nouvelle Orléans. Qu'est ce que ça joue bien putain !
Avec « Fear alone » on se la joue mystérieux et épique. Huit minutes de pur bonheur entrainant et dépaysant qui te clou sur place !! Quelle performance de Matt Mitchell au chant ! Une autre pure merveille ! Après un tel morceau on se demande ce qui va bien pourvoir arriver ! La réponse est « Wasted on you » qui reste plus conventionnel mais armé d'un refrain de tueur !! Et bien on peut réellement dire que le groupe en a sous le pied !!
Place à une sorte de ballade avec « Peace somebody ». Un exercice là encore réussit qui reste très personnel et sombre. Rien à redire ! On termine avec « Desert suicide » une autre longue pièce assez progressive et des plus enivrante. Un beau morceau pas facile d'approche mais garantissant de sacrées sensations !

Conclusion : ce jeune groupe Anglais nous aura servi un bien bel album en première intention !! De très bonnes idées merveilleusement interprétées qui feront le bonheur de tout fan de bon métal qui se respecte !! À découvrir d'urgence !!
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 670 fois