Chronique

JEFF SCOTT SOTO - DAMAGE CONTROL / Frontiers records 2012

Ah ! Le revoilà ! Jeff Scott Soto qui n'arrête pas d'être partout à la fois remet le couvert en solo pour mon plus grand bonheur ! Faisant suite à un dernier opus bien plus rock de hard voyons voir où cette fois-ci notre chanteur américain va nous mener !

On attaque fort avec « Give a little more » est son bon riff hard rock. Un très bon titre mélodique et décapant qui nous cloue sur place ! Jeff Scott Soto retrouve donc ses premiers amours et comme à son habitude envoie du lourd. Confirmation faite avec la plus mélodique « Damage control » au refrain énormissime !!
Ambiance plus Aor avec l'entrainante « Look inside your heart ». Un très bon titre qui sonne très années 80 et rappelle un peu Talisman ! En tout cas l'album donne une sacrée banane et une bonne humeur collective ! Ambiance plus soft avec « If i never let her go ». Une sorte de semi ballade qui peu faire penser à Queen.
« Die a little » reprend dans une veine soft mais un peu plus rythmée, histoire de ne pas trop être surpris. Par contre « Tears that i cry » envoie des pieds avec son rythme soutenu. Un très bon hard décapant qui te fait taper du pied comme un petit possédé. Que du bonheur !!
Place à la vraie ballade avec un « Bonafide » commune mais jolie. Rien de bien novateur mais on se laisse prendre par le charme de JSS. Changement de registre avec « Krazy world » qui reprend du bon hard rock 80's qui arrache !! Ça en live ça va tuer !!
« Have to love again » se la joue Aor à fond mais avec une classe certaine. Encore une fois le refrain est exquis ! « Afterworld » rempile pour le hard remuant. Encore que du bon !
On termine avec « Neverending war » une sorte de ballade qui clôture notre opus sur une touche de douceur bienvenue.

Conclusion : avec cet opus JSS est revenu à ses premiers amours. Un album qui reflète bien ses influences le tout saupoudré d'une classe certaine.
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 575 fois