Chronique

BURNING RAIN - EPIC OBSESSION / Frontiers records 2013

L'ami Doug Aldrich nous fait des surprises ! Pour nous simples Français l'existence de ce groupe est passée plus qu'inaperçue lors de ses premières sorties (en 99 et 2000). Mais grâce à la notoriété acquise avec Whitesnake, il en est tout autre pour son 3ème opus !!

On attaque fort avec un « Sweet little baby thing » qui permet de retrouver notre guitare héros dans ses plus belles œuvres ! Il est vrai qu'on pense au Serpent Blanc (logique puisque c'est Doug qui compose tout) mais on y retrouve aussi des fragments de Bad Moon Rising ! Du très bon hard bluesy sur-vitaminé qui fait plaisir. Riff et rythme plus plombés pour « The cure » mais rassurez vous ça ne manque pas de feeling !! Le chanteur Keith St John (seul rescapé du line up d'origine) a une très belle voix, parfaite pour se style !
Doug nous envoie un sacré solo rapide et incisif pour introniser la rapide « Till you die » sur des faux airs du grand Van Halen. Ici Doug seul maitre à bord nous en met plein la vue dans un jeu de guitare extraordinaire ! « Heaven get me by » débarque à grand coup d'acoustique et nous livre une superbe leçon. Un titre qui me rappelle fortement l'album Coverdale / Page. Bref que du bon !
Riff très similaire à Ready to rock pour « Pray out loud » qui malgré tout envoie des pieds et permet de constater que notre groupe est en pleine bourre !! On retrouve du très bon acoustique pour « Our time is gonna come ». La suite se veut bien plus péchue et délivre un hard bluesy couillu comme on l'aime. Keith se la joue entre Robert Plant et David Coverdale mais avec beaucoup de personnalité !! Assurément le meilleur titre de cet opus !!
Voilà du plus soft avec « Too hard to break » qui là encore sonne très Whitesnake période 80'. une sorte de single typé Fm qui passe bien et permet d'étoffer l'album ! Par contre avec « My lust your fate » c'est une autre paire de manches. Un brulot de hard blues puissant où la guitare de Mr Aldrich fait des ravages !! Tiens ça rappelle John Sykes tout ça !!
Place à la ballade avec « Made for your heart », très calibrée et à nouveau ça fleure bon les 80'. Un grand bain de nostalgie ! « Ride the monkey » reprend là où on en était avec du rythmé et de l'enjoué. Pas grand chose à reprocher !
Vous aimez Led Zeppelin et bien « Out in the cold again » est faite pour vous !! Un titre noyé dans l'ombre du dirigeable, mais très bien fichu ! « When can i believe in love » est un peu le titre sorti de nulle part, qui fait tout drôle. Une ballade au piano plus dans la ligné d'un Def Leppard, qui même si elle est sympathique semble perdue en fin d'album, comme pas à sa place.
Puis le groupe ose la reprise du « Kashmir » de Led Zep et force est de constater que le résultat est extra !! On termine avec la version acoustique de « Heaven get me by », sympa là aussi.

Conclusion : Avec ce 3ème album Doug confirme tout le bien que l'on pense de lui dans un opus de grand hard bluesy, pas original certes mais qui envoie diablement des pieds. Seul petit reproche sa durée bien trop longue pour ce style.
A noter que Frontiers en a profité pour rééditer les deux premiers opus que je vous conseille aussi !!
 
Critique : Guillaume
Note : 8.5/10
Site du groupe :
Vues : 537 fois