Chronique

AVENGED SEVENFOLD - HAIL TO THE KING / Roadrunner 2013

Aujourd'hui nous voici enfin avec l'album de la nouvelle ère d'Avenged Sevenfold, premier opus composé sans son batteur 'The Rev'. Alors à quoi doit non s'attendre de la part de ce groupe leader de la nouvelle scène métal US !?

Aller, on débute par un « Sheperd of fire » qui permet de constater une production mastoc digne d'un Black album de Metallica, et la comparaison ne s'arrête pas là avec l'opus éponyme des Fours Horsemen car le riff et le style nous y renvoient directement ! Oui le groupe semble 'adoucir' ses morceaux qui gagnent en efficacité car plus directs et concis. Il est étonnant aussi d'entendre un M Shadows beaucoup plus posé, mais toujours aussi impérial ! Bref un très bon morceau d'ouverture qui met dans le bain et va faire mal sur scène (ça rappelle pas un peu Enter sadman tout ça !?). On poursuit sur le single « Hail to the king » avec la guitare de Synyster Gate en avant, pour un gros mid tempo là encore d'une efficacité bestiale !! Certaines personnes seront désabusées par la simplicité proposée ici, mais force est de constater que le résultat et réussi !!
Changement de registre avec « Doing time » qui lorgne allègrement du coté des Guns N Roses dans une ambiance de feu qui là encore va faire un effet bœuf sur scène !!! Hum que tout cela et bon !! « This means war » ne fait pas dans la dentelle avec son riff et son rythme très inspiré par le Sad but true de Metallica. Oui du lourd très lourd qui file les jetons sur lequel M Shadows fait étal de son savoir faire !
Une chorale vient à nous pour introniser « Requiem » qui se lance dans un lourd et sombre mid tempo et, à nouveau file les frissons. On reste dans une intensité similaire, même si le groupe hausse le niveau ici !! Je dois dire que le petit nouveau Arin Llejay envoie du bois dernière sa batterie et que chaque coup sur ses futs semble fatal (il y a du Lars Ulrich derrière !) ! L'apport des chœurs amplifie l'effet de se monstrueux titre !!! Une vrai perle !! Place à la ballade avec « Crimson days », qui étonne car elle ne semble pas coller au reste de l'opus. Bon on sait que cet exercice là n'est pas celui dans lequel le groupe excelle mais il ont fait mieux par le passé. Pas raté juste trop simple. S'en suit « Heretic » qui voit comme influence les frères ennemis de Megadeth dans un titre sympathique mais qui manque d'un petit quelque chose pour être plus convaincante malgré l'excellent travail de Mr Gate à la guitare (que de bon solos !!).

Place à « Coming home » qui malgré un début calme envoie du bois comme jamais !! Une pure tuerie qui fait du bien par là où elle passe ! Et quand le refrain débarque on est pris par une irrésistible envie de chanter ! Le titre de cet opus assurément !
Après tel génie « Planet » arrive et ne semble pas ralentir ni le rythme ni la qualité !! A nouveau les frissons vous parcourent l'échine et la voix de M Shadows vous glace sur place ! Oui le groupe en a encore sous le pied !! Je ne sais pas comment cela est possible. Les idées parsemées de ci de là sont extra et enfoncent un clou déjà ensevelit. On termine (et oui il faut bien !) par une ballade « Acid rain » plutôt étrange mais qui ne qui gâche pas la fête. Un titre troublant et viscéral qui clôt de manière mélancolique un opus aux multiples facettes !

Conclusion : Avenged Sevenfold a frappé un très grand coup avec cet opus ! La maturité atteinte le groupe se révèle encore plus grand qu'il ne l'était !! Une œuvre qui restera gravée dans l'histoire du métal (comme un certain album noir) et qui je l'espère permettra au groupe d'embrasser un destin semblable à leurs ainés !! Du très très grand travail !!
 
Critique : Guillaume
Note : 9.5/10
Site du groupe :
Vues : 684 fois