Chronique

ARK STORM - BEGINNING OF A NEW LEGEND / NTS Wagram 2003

Avec une pochette très accrocheuse et un logo assez sympathique, on peut bien se demander ce que vaut cet album… Ark Storm… Quézako ? Un groupe d’irréductible japonais persiste et résiste encore à la machine allemande & des pays nordiques du Metal. Nous allons voir ça.
Premier titre de ce premier album, on ne s’embête pas et on propose un « Ark Storm » comme mise en bouche. Il faut être culotté car c’est l’image du groupe qui en dépend. Bien, nos compères du pays du soleil levant nous propose un titre speed, avec de bons solos et une voix assez spéciale dû à l’accent du chanteur. Par contre l’air du morceau est superbe, et l’album commence bien. Ils nous délivrent notre « Message in DNA » avec un titre où le refrain est superbe avec paroles anglaises/japonaises mélangées, le solo guitare nous fait penser à du Malmsteen, comme sur le reste de l’album d’ailleurs. L’intro de « Only Time Will Last » est plus péchue et la rythmique se rapproche beaucoup d’un X-Japan période « Vanishing Vision ». « The Burning flame » est un titre un poil plus calme, plus heavy autant au niveau du son qu’au niveau des riffs, un petit passage avec un violon et une voix calme qui nous enchante. Un bon titre, mais toujours ce solo très Malmsteen. Voilà certainement un des meilleurs titres de l’album : le tempo assez varié, un magnifique synthé, une voix prenant deux voire trois octaves, une batterie d’enfer, un bassiste qui se lâche… N.T.S … si ce n’est « Brainless Straitor ». « Evolution » est un instrumental, mais pas très original car encore une fois très Malmsteen, et qui à la limite dérange dans l’écoute de l’album car il se trouve en plein milieu de celui-ci. Ca repart de plus belle avec « Sudden Madness », où le bassiste est mis en avant, et où le son est très rock. Avec « Soldiers Drift » & « War Game » nos amis nippons évoluent dans un registre mid-tempo où on appréciera une fois de plus la voix du chanteur tant sur les passages calmes que sur les passages plus ‘puissants’. Nous avons droit à un deuxième instru « Roof »… très Malmsteen encore…
Pour conclure cet opus, nous avons droit à un « Voyage of the New Legend » qui nous laisse présager un bon avenir pour ce tout nouveau groupe. Peut être les successeurs des monstres asiatiques X-Japan… on le verra bien.
 
Critique : Lionel
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 1078 fois