Chronique

CALIFORNIA BREED - CALIFORNIA BREED / Frontiers records 2014

Voici le retour de notre The voice of rock, qui après la fin prématurée et douloureuse de Black Country Communion décide de ne pas se laisser abattre et reprend du service dans ce power trio composé de Jason Bonhma et d'un petit nouveau.

Pas le temps de se préparer que « The way » arrive en pleine face ! Un bon riff gras puis c'est parti. Musicalement le groupe poursuit dans un hard rock old scholl tonitruant qui envoie des pieds. J'aime beaucoup le son de cet opus, plus 'crade' que celui de BCC lui conférant encore plus de puissance. « Sweet tea » poursuit dans la même veine avec de la vraie musique ! Notre trio est bien en phase et Andrew Watt ne se laisse pas compter dans des interventions classieuses !!
Sans rien lâcher « Chemical rain » arrive de manière plus lourde et légèrement orientale, qui rappelle BCC voir Led Zeppelin ! On retrouve un esprit rock très 70' avec « Midnight oil », qui met du baume au cœur ! Simple mais efficace.
Place à la première ballade avec « All falls down ». Une vraie réussite, avec un Glenn Hughes extraordinaire !! Beaucoup de sensibilité dans cette chanson, au texte sombre. Sublime ! Après ce moment douloureux « The grey » arrive à point nommé pour du rythmé, atomisé par un Jason en forme ! Un titre plein de patate qui te reste dans la tête !
Un nouveau mid tempo vient à nous avec « Days they come », qui se poursuit de manière plus mélodique suivi d'un refrain rythmé. Un morceau tout en changement qui tient en haleine. Ambiance festive le temps d'un « Spit you out » très 60' et pop. A nouveau du pur bonheur lors de son écoute, tout comme avec l’acoustique « Strong » bien soutenu qui en impose.
« Invisible » et son riff lourd arrive pour un mid tempo séduisant, comme si Black Sabbath avait copulé avec Trapèze. Rien de bien original certes mais la qualité elle est au rendez vous.
Sans aucun temps mort la groovy « Scars » débarque et te fait taper du pied comme un fou, envahi par le feeling de ce titre ! On termine par « Breathe », une petite sucrerie comme notre homme est le seul capable de nous en concocter ! Une pure merveille.

Conclusion : Comme à son habitude Glenn Hughes à su donner le meilleur de lui même pour un résultat exquis. Du vrai hard rock plein de feeling, sans concession qui fait du bien dans cette industrie du disque moribonde ! Que du bonheur !!
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 679 fois