Chronique

NIGHTMARE - THE AFTERMATH / AFM Records 2014

Nos Frenchies reviennent, pour la sortie de leur 9ème album, succédant à un excellent The borden of god. Mais on sait le groupe capable du meilleur, alors pas de craintes fonçons !

Une intro narrée et symphonique nous accueille avant que « Bringer of a no man's land » ne reprenne là où on s'était arrêté !! Du pur heavy métal de haute volée porté par un groupe en forme à l'image d'un Jo Amore toujours aussi sublime ! Une bien bonne entrée en matière directe et incisive. « Forbidden tribe » suit dans une avalanche de guitares tranchantes. Heureusement que quelque passages plus mélodiques sont de la partie, dont un superbe refrain, pour nous éviter la boucherie. On poursuit dans la délicatesse pour un tonitruant « Necromencer » qui va faire des victimes en live !! A nouveau le chant de Jo est un régal !! Le groupe parvient toujours malgré les années à nous soumettre des idées lumineuses et ultra efficaces !!
On calme un peu les ardeurs le temps d'un « Invoking demons », plus mélodique et diablement prenant ! Une bonne idée tombée à point nommé. A noter une sacrée partie solo ! Si le métal grandiloquent vous manquait « I am immortal » va vous ravir avec son esprit épique, digne d'un BO de film de gladiateurs ! Bref une pure tuerie à mettre à nouveau à leur actif !!
« Digital DNA » se veut bien plus sombre et puissante. J'avoue pas totalement accrocher au couplet mais dès le refrain arrivé j'ai changé d'avis ! Un entre deux mais pas dégeux ! On rattrape le coup avec « Ghost in the mirror » plus directe et simple elle fait dans l'efficacité sans se poser de question !! Un gage de bien venue sur les prochaines set list du groupe.
Un début tout calme arrive pour « The bridge is burning » qui se transforme en un mid tempo mélodique et épique qui vaut son pesant de cacahuètes !! Une pure tuerie de heavy métal tout simplement !!! Sérieusement il y a pas plus à dire !! « Mission for the god » risque d’être périlleuse après telle merveille, mais le groupe parvient à s'en tirer avec les honneurs en proposant un titre direct sans concession qui va droit au but !
On finit avec « Alone in the distance » qui est peut être le titre le plus conventionnel. Reste de bons passages pour ne pas faire trop remplissage.

Conclusion : Nightmare poursuit sa route avec encore de sacrés arguments !! Un album plus direct mais pas dénué de bonnes idées, qui permet de prendre un immense plaisir à son écoute. Oui la plus belle force Française.
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 459 fois