Chronique

THE ORDER OF ISRAFEL - WISDOM / Napalm Records 2014

Initialement, THE ORDER OF ISRAFEL est un projet principalement doom dans lequel se retrouvent des éléments heavy, folk etc… J’ai donc dans les mains l’aboutissement de ce travail, le premier album : « Wisdom ».

Intro acoustique assez réussie, le titre éponyme envoi des riffs assez puissants et n’est pas sans rappeler Black Sabbath. Pas mal de bonnes choses, mais le break de cinq minutes long et lent c’est vite pesant. « The Black Wings A Demon », bien plus court envoi du bon gros son, un bon rock heavy avec un son bien tranchant ! Carrément préférable !! Pas de fioritures que du son dans la face !! J’adore !
« The Noctuus » reprend la voie du doom. Long, pesant, malsain, l’ambiance colle à la peau ! J’ai rien à dire de ce côté-là mais mon Dieu que c’est mou. Le break sauve quand même les meubles. Joli solo et très bonne accélération captivante ! « The Earth Will Deliver What Heaven Desires » assez atypique s’axe surtout sur le côté acoustique en début de morceau, très roots. Très bon côté guitare cela dit. La disto arrive comme à son habitude quelques minutes plus tard. Puis après un solo heavy, sans crier gare, l’acoustique revient. Mouais…
« The Order » a le mérite d’être clair : « Tout se qu’on a en 1 minutes 30 ! Bim dans ta face ! ». Et ça fait du bien.
D’ailleurs « Born for War » continue dans une veine heavy lourde et oppressante. Comme quoi arrêter de se triturer la tronche pour pondre des pavé d’une heure ça a du bon ! « Promises Made to the Earth » par exemple, avec son quart d’heure est bien trop long !
Même schéma que les autres longs morceaux mais en pire. Certes des passages sont réussi comme le passage arpégé en fin de chanson ou encore le solo qui est très mélodieux, mais les 9 minutes avant sont éprouvantes.
« The Vow » est juste parlé. Religieux, sombre, sataniste. On termine, logique avec « Morning Sun (Satanas) » très long mais qui démarre plus vite mais possède toujours cette lourdeur insupportable.

Non mais faut qu’on parle sérieusement. Qui a dit que répéter trois schémas sur dix minutes faisait du morceau épique ??? C’est ennuyeux. Heureusement le groupe nous livre quelques bonnes idées dans cette mer de sonorités se détache quelques perles sympathiques ou des morceaux pas inintéressants. Mais sans plus.
 
Critique : SBM
Note : 5/10
Site du groupe : Site Officiel
Vues : 642 fois