Chronique

THULCANDRA - ASCENSION LOST / Napalm Records 2014

Nos chers black métalleux de THULCANDRA reviennent en ce début d’année nous présenter le successeur de l’assez bon « Under A Frozen Sun » sorti en 2011.
Le groupe a eu trois ans pour préparer ce « Ascension Lost », toujours distribué par l’écurie Napalm Records.

Du haut de ses 7 minutes « The First Rebellion » commence avec un solo calme sur fond de guitare acoustique. Surprenant mais plaisant. Le rythme s’accélère progressivement, avec une batterie très présente. Le riff hyper véloce et appuyé accompagne un chant enragé sorti d’outre tombe. Malgré le style pratiqué, le groupe arrive toujours à instiller de la mélodie dans du black pur souche.
Pur riff heavy appuyé sur « Throne of Will » ou du moins l’intro. Le groupe ne cache pas ses influences et sait faire preuve d’éclectisme même si le côté extrême de leur musique prédomine. Le solo est excellent, technique et tout en finesse. « Délivrance in Sin and Death » ne fera, elle, aucun compromis. Du gros son violent dans ta face ! Le break un poil plus prog et « calme » vous laissera le temps de respirer, mais sinon le morceau bourrine tout le long.
Un peu d’acoustique apaisante sur « Demigod Imprisoned », ce qui n’empêchera pas le groupe de balayer ça avec un hurlement et de gros blasts dévastateurs. Le morceau a la même structure que le précédent, il pulse énormément sans trop de finesse, mais avec une certaine pêche. « Interlude » porte bien son nom, court, simple mais du coup sans grand intérêt. « Exalted Resistance » ne change pas la donne. L’originalité commence à s’estomper, le black bien bourrin devient un poil trop présent à mon gout.
Avec un côté assez heavy, « Second Fall » passe pas mal malgré un solo un poil longuet et sans trop d’intérêts…
L’album se poursuit toujours dans la même veine avec « Sorrow Of The One » qui oscille entre black speed et passages plus mid tempo, et avec « Ascension Lost » long de six minutes et qui blaste malheureusement beaucoup trop à mon gout… sans déconner ça vous met la chetron çacom !!!!
« Outro » clôturera l’album, petite piste acoustique tranquille qui reposera nos oreilles.

Bon disons que c’est pas ma tasse de thé, mais que tout de même certains passages un peu plus recherchés me plaisent bien. Mais 60% de l’album c’est de la gratte 200 bpm en double croche et des blasts à 300 bpm. A part un mal de crâne j’y gagne pas grand-chose. Mais ça met une bonne claque au moins.
 
Critique : SBM
Note : 6/10
Site du groupe : Site Officiel
Vues : 708 fois