Chronique

THE ANSWER - RAISE A LITTLE HELL / Napalm Records 2015

La fête de la Saint Patrick arrivant, quoi de mieux que de déboucher avant l’heure nos petites oreilles avec des chants venus tous droit d’Irlande, terre originelle de ce moment festif et endiablé.
C’est donc avec quelques diableries que le combo The Answer sort des ses terres natales et vient nous présenter son nouvel et cinquième album « Raise a little Hell ».

La première chose qui nous saute aux yeux est forcément la pochette. Exit les covers soft et simplistes, place à la créativité et à la libération de l’expression visuelle où le quatuor se voit être représenté en personnages issus de diableries mais tout en gardant à l’esprit cette attitude positive issue de leur musique.
Histoire de débuter cette nouvelle rondelle, le groupe met en place « Long live the renegades », très inspiré AC/DC que ce soit par la structure ou la rythmique. Le plus venant bien entendu par Cormac et sa voix si particulière, puissante et accrocheuse qui s’unit sans effort à la musique racée des irlandais. S’en suit « The other side » nous plongeant dans un univers plus proche des origines du combo dans ce mid tempo envolé et folk, dans lequel Paul Mahon délivre une belle performance.

Puis lentement mais surement, comme le dit si bien le proverbe, le groupe nous offre à travers cette douzaine de nouveaux morceaux, un panel musical des plus plaisant, alternant différents tempos et ambiances, mais tout en gardant la main sur leur propre style qu’est ce rock folk et festif, puissant et tranchant qui fait ses preuves depuis maintenant pas mal d’années.
Bien entendu, il y a des titres qui se démarquent les uns des autres, que ce soit leur énergie ou par leur dynamique ; mais encore faudrait-il se mettre d’accord sur ces critères. Prenons par exemple « Cigarettes & Regret » qui est un mid tempo qui nous procure une sensation de liberté, d’évasion mais aussi une envie de se lâcher et de se défouler bien que ce dernier soit posé mais diablement accrocheur. Une recette savoureuse et prenante, qui n’est pas si facile à réaliser. Et quant au titre éponyme « Raise a little Hell » qui conclue cet album, mais quelle tuerie ! Posé, puissant, sur de lui, il débarque avec sérénité avec son rock tranché et vif où le quatuor démontre tout son talent.

Conclusion : vous l’aurez compris, The Answer nous sort là un album puissant mais qui se joue aussi dans la finesse avec une recette qui peut paraître simple mais qui au final est diablement bien mixée et structurée pour nous offrir des titres faciles à écouter et en même temps bien montés.
Le groupe continue sa progression, et on est impatient de les voir jouer au Hellfest.

Tracklist :
Long live the renegades / The other side / Aristocrats / Cigarettes & Regrets / Last days of summer / Strange kinda’ nothing / I am what I am / Whiplash / Gone too long / Red / I am cured / Raise a little Hell
 
Critique : Lionel
Note : 8.5/10
Site du groupe : Site de The Answer
Vues : 600 fois