Chronique

SOTO - DIVAK / Ears music 2016

A peine 1 an après la sortie du premier album de son nouveau groupe, le génial Jeff Scott Soto remet le couvert pour mon plus grand plaisir vu le résultat précédant !! Vite, vite écoutons ça !!!

Une intro très réussie « Divak » nous ouvre les portes de cet opus avant la très métal « Weight of the world » qui prouve que Soto veut durcir le ton !! Qu'il est bon de retrouver notre homme dans de telles conditions. Un premier titre encourageant vite confirmé par un « Freakshow » à l'intro moderne qui apporte son lot de bonnes sensations. Un titre sans grande surprise mais qui passe très bien.
A la suite « Paranoia » continue toujours sur un rythme soutenu ce qui est une très bonne chose avec, des titres métal bien fichus qui filent la pêche ! On ralentit le temps d'un « Unblame » sympathique qui fait son taff mais manque d'un petit quelque chose pour être plus intéressant. Riff tranchant pour « Cyber masquerade » qui reprend les chemins remuants. Un titre efficace qui est fait pour la scène.
Début calme pour « In my darkest hour » qui fait son effet avec un JSS en très grande forme vocale ! Une jolie ballade. Le métal bien lourd refait surface avec « Forgotten » qui tape dans le mille ! Une super composition bien mise en valeur par le haut niveau de ses musiciens.
« Suckerpunch » déboule avec son riff gras et poursuit sur des sphères bien US qui font plaisir. Le refrain mélodique pourra peut-être ne pas plaire à tout le monde. Place à « Time » titre composé par Gus G (Firewind / Ozzy Osbourne) qui se rapproche des travaux de ses albums solos (en mieux!). Du métal US bien fichu.
Avec « Misfired » nous avons affaire à un titre surprenant avec un début calme puis une suite sautillante et dissonante qui dénote mais se fait bien remarquer dans cet opus plus formaté. Un peu de conformisme avec « The fall from grace » qui comme le reste est efficace mais ne se démarque pas suffisamment pour être plus convaincante.
On termine avec « Awakened » qui est bien meilleure (peut être même une des meilleures!!) avec son coté sale et sombre qui m'attire !! Une façon de finir en beauté alors que sérieux je m'y attendais pas du tout !!

Conclusion : Avec ce deuxième opus Soto enfonce le clou même si l'effet de surprise passé et le manque de prise de risques font un résultat moins enthousiaste. Reste de la très bonne musique servie avec le cœur et c'est toujours ça de pris !
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 360 fois