Chronique

JUDAS PRIEST - BATTLE CRY / Sony music 2016

Alors je vais être franc avec vous ! Le célèbre groupe de Birmingham m'a quelque peu déçu ces derniers temps. Comme leurs amis de Scorpions ils nous ont un peu pris pour des jambons dans une communication douteuse sur leur fin de carrière qui n’en était pas une où peut être que si, mais au final non bien sûr. Enfin toute une histoire pour faire le plein lors de leur grande tournée qui fut immortalisée par Epitaph leur dernier Dvd qui je dois le dire ma grandement déçu car notre Metal God s'en sort très mal !! Oui c'est dur à avouer mais il n'est plus le grand chanteur charismatique qu'il fut, le temps ayant fait son chemin. Tout ça pour vous dire que voici un nouveau témoignage live du groupe enregistré au Wacken et qui va nous montrer où en est ce groupe. Ont-ils raison de continuer, ou bien est ce qu'ils sont allés trop loin !?

Dès le départ on est pris par une certaine contradiction : Le son est génial et puissant mais l'image sursaturée de rouge pique les yeux. Heureusement par la suite ça s'améliore... un peu.
On ne va pas y aller par 4 chemins la grande question de ce genre d'exercice est : où en est Rob Halford !!??
Visuellement notre homme semble plus vraiment vivant, son aura à disparu. Certes depuis son retour il se la joue robot métallique et ne bouge plus trop dans ses costumes trop lourds (laissés de côté aujourd'hui) mais là on dirait un grand père qui marche avec d'énormes difficultés (et la canne en début de concert n'est pas là que pour décorer!!). Vocalement il semble gérer (le groupe n'aurait-il pas encore descendu son accordage!?), mieux que sur Epitaph, sauf bien sûr quand il faut monter haut. Oui les cris suraigus sont très durs à atteindre !! Alors vous allez me dire il a 64 ans et s'en sort bien pour son âge, mais en tant que fan on attend de rêver encore et pas de souffrir avec lui (avis totalement personnel).
Le reste du groupe est égal à lui-même et Richie moins chien fou est bien intégré à cette formation de vieux papy immobiles. Il est très loin le temps où ça sautait de partout ! Bref...

Revenons sur l'image. Celle-ci manque cruellement de clarté les lumières utilisées par le groupe sont beaucoup trop saturées et nombreuses (et surtout vives : jaune, orange, rouge, mauve) et gâchent l'ensemble. De loin on ne comprend rien et de près on ne voit pas grand-chose. Du pur bonheur !! Peut-être que le groupe cherche à cacher ses faiblesses derrière un rideau de lumière ?

Je dois dire qu'il y a bien une chose qui sauve ce produit mercantile c'est le son qui est très, très propre. Un vrai live du prêtre (retouché alors?) qui est très plaisant à écouter. Pour ça la version cd fait moins mal au cul. Surtout que la set list est sympa. Les tubes sont là, quelques raretés (« Devil's child » ça fait plaisir!!) et ceux du petit derniers (3 quand même), pour 1h30 de concert. Une durée un peu courte mais l’âge de nos musiciens et le fait qu'on soit en festival donnent ce résultat mitigé. Par contre attention le double cd ne contient pas toutes les chansons (why!!??) « Turbo lover » et « Living after midnight » n'y sont pas.

Tracklist DVD/Blu-ray :
01. (Intro) Battle Cry
02. Dragonaut
03. Metal Gods
04. Devil’s Child
05. Victim Of Changes
06. Halls Of Valhalla
07. Turbo Lover
08. Redeemer Of Souls
09. Beyond The Realms of Death
10. Jawbreaker
11. Breaking the Law
12. Hell Bent For Leather
13. The Hellion
14. Electric Eye
15. You’ve Got Another Thing Coming
16. Painkiller
17. Living After Midnight
Chansons bonus :
18. Screaming For Vengeance
19. The Rage
20. Desert Plains

Conclusion : Comme Scorpions il y a un bon moment pour arrêter et celui-ci est malheureusement passé ! Ça me coûte de le dire mais regarder ce DVD c'est comme prendre un coup dans les roustons : c'est pas du tout agréable !! La légende est sur le déclin et à mon avis ternie par rapport à ce qu'elle fut. Alors certes le groupe existe toujours mais pour quel besoin !!??
 
Critique : Guillaume
Note : 5/10
Site du groupe :
Vues : 317 fois