Chronique

RAGE - THE DEVIL STRIKES AGAIN / Nuclear blast 2016

Peter Peavy Wagner a connu une nouvelle révolution qui lui a surtout fait perdre Victor Smolki génial guitariste qui officiait depuis la fin des 90'. Mais notre guerrier ne va pas se laisser faire et a recruté deux fans invétérés pour suivre une carrière certes chamboulée mais toujours présente.

Ça débute très fort avec la title track qui montre un visage plus speed et thrash qui rappelle le début des 90'. Seul petit reproche la voix de Peavy semble fatiguée et a du mal dans ce registre plus criard. On poursuit avec « My way » le premier single plus mélodique qui passe très bien. Un très bon titre que voilà.
Riff rapide à l'ancienne pour « Back on track » qui nous rappelle vraiment les vieux Rage. Sympa mais le sentiment est étrange ! Place à « The final curtain » et son ambiance plus hard rock, qui sied très bien au groupe et permet de souffler un peu.
Le rythme revient de plus belle avec la guerrière « War ». Un titre dans la plus grande tradition du groupe qui fait bien plaisir.
Petite baisse d'intensité avec « Ocean full of tears » qui passe sans plus, avant que le heavy speed ne reprenne ses droits avec un sympathique « Deaf dumb and blind ».
« Spirits of the night » débarque avec un esprit 80' assez agréable. Un coté moins prise de tête qui fait du bien.
« Times of darkness » se veut plus cool aussi et manque un peu de conviction malgré sa fin plus sombre. On termine avec un speed décapant nommé « The dark side of the sun » qui fait largement le boulot !! Pour moi le meilleur titre de l'album.

Conclusion : Avec son nouveau line up Rage nous pond un album à l'ancienne qui fleure bon les 90'. Si vous êtes nostalgiques de cette époque vous allez être comblés mais si comme moi l'aspect sophistiqué était votre moteur, privilégiez alors Almanach.
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 566 fois