Chronique

BLACK SITES - IN MONOCHROME / Mascott records 2017

Nouveaux venus sur la scène métallique nos gars de Chicago, viennent nous présenter leur premier opus. Donc partons à la découverte de ce quatuor bien senti.

Après quelques notes de piano calme pour «  M Fisto Waltz  » un gros riff bien gras annonce la couleur et nous envoie ce «  Dead Languages  » bien rentre dedans qui pose les bases. Le groupe nous propose un Stoner puissant bien balancé qui rentre dans la tête.
A la suite «  Monochrome  » ne change pas de registre et alourdit encore plus les propos. Une ambiance mélancolique se dégage de ce titre qui ne laisse pas indifférent. On accélère le rythme avec la bienvenue «  Burning Away The Day  » qui redonne un peu de lumière à cet opus. L'esprit plus rock de ce titre fait son effet et devrait être très prisé en concert.
Un peu de calme arrive avec «  Hunter Gatherer  », et nous berce de ses douces mélodies jusqu'au changement de style bien ficelé. La suite se déroule sur un mid tempo à la Mastodon qui passe très bien et apporte un plus non négligeable à cet album. Pas de changement avec «  Watching You Fall  » qui sonne comme du Paradise Lost. Un mid tempo sombre qui surprend quelque peu.
On est surpris par «  Locked Out... Shut Down  » qui cache deux visages. Le premier assez brutal et moderne et le second plutôt psychédélique et ambiant. Une sorte de rencontre entre Trivium (du début) et Mastodon (de maintenant). Intro inquiétante pour «  In The Woods  » qui file les jetons. La suite plus lourde n'apporte pas vraiment la lumière et continue à explorer des contrés différentes. Un peu fourre tout mais sympa.
On conclut avec « The Tides  » qui retrouve son calme pour cette fois ci une ballade acoustique fort agréable. Mais comme d'hab le groupe n'aime pas rester sur ses débuts et se livre à une pseudo power ballade qui ne casse pas trois pattes à un canard.

Conclusion : Pour un premier album Black Site montre de bonnes qualités. Des idées intéressantes pas trop parasitées par leur influences qui en murissant devraient faire encore plus d'effet. Une affaire à suivre.
 
Critique : Guillaume
Note : 7.5/10
Site du groupe :
Vues : 153 fois