Chronique

WILD MIGHTY FREAKS - GUN\'S N COOKIES / Ellie promotion 2017

Remettre la fusion au goût du jour est un sacré défi. Pour Wild Mighty Freaks il est question d'un melting pot des influences urbaines et non d'un énième groupe de machincore. Il est question de guitare pour accompagner du hip-hop et non de l'inverse.

Gun's and cookies est le premier EP de ce quatuor parisien. Il sert une musique troublant de cohérence doté d'une authenticité rare que trahi certaines maladresses. Mais l'arrêt vaut le détour.

The last time ouvre avec une musique riffue et puissante qui disparaîtra aussitôt pour ne revenir qu'à la fin de l'EP. C'est l'accroche. Elle présente les influences électro, la passion des aspects les plus groovy du métal, et enfin son chanteur qui m'a rappelé l'ami Shurik'n. Son flow est terrible, aussi terrible que son refrain n'est pas dans son registre. C'est que j'appellerai de l'aigre-douce, ça fait grincer les dents, mais c'est agréable !

Ce qui est moins habituel au métal n'est pas moins intéressant. Freaks retire le masque du sérieux avec un peu de son ragga. On est dans gun's and cookies ou pas, hein ? A l'opposé, Empty skies mets le masque du désespoir, avec un rap U.S servi par un arpège de guitare et un clavier bruitiste rappelant un peu les consoles de jeux vidéo 8bits. Son refrain en voix éraillé façon post-grunge manque de poigne, mais l'ensemble prend assez bien.

Mais là où la fusion marchera le mieux, c'est sans conteste sur Jungle qui propose une démarche progressive, du hip-hop vers une fin métal épique. Une vrai réussite.

Conclusion : Ce serait dommage de ne pas tendre l'oreille vers ce gun's and cookies. Malgré tous les défauts que je lui trouve, il y a un je-ne-sais-quoi qui m'oblige à y retourner. A si, je ne sais quoi, c'est que c'est bien composé. Le reste, on s'en balance ! Les amateurs de musique underground comprendront.

Tracklisting
The last time
Freaks
Empty skies
High
Jungle
Get out


 
Critique : Weska
Note : 6/10
Site du groupe :
Vues : 29 fois