Chronique

BROTHER FIRETRIBE - SUNBOUND / Spinefarm 2017

Profitant de la pose de Nightwish Emppu Vuorinen revient à ses amours Fm avec son compatriote Pekka Ansio Heino pour un 4ème méfait qui me tarde de découvrir.

Aller, une petite intro « Sunbound » qui sent bon le hard Fm des 80' nous fait l'honneur de nous accueillir, avant de balancer un « Help is on the way » qui te fait te dresser comme un soldat au garde à vous. Un brûlot de hard Fm délicieusement sucré qui ravit au plus haut point.
On poursuit sur du plus Aor avec « Indelible heroes » qui se place comme un single calibré et prêt à faire effet. Le groupe n'a pas perdu de sa superbe et nous livre toujours des compos solides. Le mid tempo « Taste of a champion » arrive et fait son boulot sans plus.
Le rythme refait surface avec la mélodique et popisante « Last forever », qui ne demande qu'à être chantée. « Give me tonight » retrouve enfin du Hard Fm décapant qui commençait à manquer à cet opus. Un titre qui réveille et redonne le sourire.
C'est à nouveau du plus calme qui vient à nous avec la ballade « Shock » qui n'est pas habituelle dans ce style d'exercice mais apporte un petit quelque chose de personnel bien senti. On reste dans du soft avec le mid tempo gavé de synthé « Strangled ». Je trouve dommage que l'album manque de punch, ils nous ont habitués à bien mieux. Reste une bonne chanson tout de même.
Encore du très mélodique et Aor avec « Heart of the matter » qui passe bien mais il manque cruellement de dynamisme à cet opus. Et sans changer de registre « Restless heart » nous offre la même chose avec un super refrain qui ne laisse pas indifférent.
Enfin du très bon Hard Fm avec « Big city dream » qui retrouve ce que j'aime chez ce groupe. Ça me rassure. Puis nous voici arrivés à la fin avec « Phatasmagoria » une sorte de pseudo ballade avec quelques arrangements symphoniques réussis. Un très bon titre bien porté par la voix posée et juste de Pekka.

Conclusion : Pour leur 4ème opus nos Finlandais n'auront pas réussi à me convaincre totalement. Un album plutôt mou qui ne porte plus en lui cette dynamique et cette fraîcheur si particulières qui faisaient le succès de ses prédécesseurs. Peut être la prochaine fois.
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 70 fois