Chronique

NIGHTRAGE - THE VENOMOUS / Despotz records 2017

Petit regard dans le rétro avec ce groupe Grec que j'ai découvert avec leur premier opus en 2003/2004 alors que Gus G (Firewind) officiait en son sein. Depuis j'ai décroché total du groupe jusqu'à ce que je tombe sur leur dernier opus. Alors allons voir où ils en sont.

Un début calme nous accueille paisiblement avec « The venomous » qui par la suite retrouve le Death mélodique si caractéristique de nos Grecs. Par contre avec « Metamorphosis/day of wrath » on accélère le rythme à grand coup de Blast beat qui débouche les oreilles. Oui le groupe n'a pas ralenti son rythme et nous offre toujours sa musique avec conviction.
« In abhorrence » prend le relais dans une veine plus mélodique qui rappelle le vieux In Flames. Et cette comparaison se retrouve encore plus flagrante sur « Affliction ». Une impression de retrouver 'Clayman' !!
Aller c'est reparti pour du tonitruant qui déboîte avec « Catharsis ». Du pur et dur qui fait son effet et ne rigole pas un brin !! On respire un peu le temps d'un « Bemoan » plus mélodique à la Arch Enemy. Une bonne idée avant de rompre.
Puis « The blood » reprend le chemin du bastonnage en règle avec ferveur !! Ouf !!
« From ashes into stone » ne semble pas très inspiré ne sachant pas trop sur quel pied danser. Pas le titre le plus inspiré ! Une intro acoustique arrive pour « Trial of ghosts » qui se veut plus enjoué. Une bonne idée qui change un peu et aère cet opus.
Puis « Disturbia » arrive en mode cool, presque US, pour une sorte de Thrash/Death sympatoche. Rien qui prend la tête et qui permet de poursuivre cet opus en toute simplicité.
Ambiance à la Suédoise avec « Desolation and dismay » qui lorgne sans vergogne vers In Flames !!! Un peu déstabilisant mais ça rappelle tellement de bons souvenirs que... Et on termine avec l'instrumentale « Denial of the soul », qui permet de mesurer le talent du petit nouveau Magnus Soderman à la guitare.

Conclusion :Malgré le temps qui passe Nightrage continue à livrer des albums solides qui combleront les fans de Death mélodique. Une bien bonne retrouvaille.
 
Critique : Guillaume
Note : 7.5/10
Site du groupe :
Vues : 77 fois