Chronique

ROYAL HUNT - 2016 / Frontiers records 2017

Le groupe Danois nous fait le plaisir de sortir un Live avec sa touche de nostalgie qui évidement nous rappelle le mythique 1996. 20 Ans après et avec le retour de DC Cooper, André Andressen va refaire vivre sa musique en public !!

Un concert du chasseur Royal dans nos contrées c'est rare et donc c'est avec plaisir que nous allons nous plonger dans cet univers particulier mais haut combien bienfaiteur !
D'entrée le son est très, très bon parfaitement équilibré et surtout la voix de DC est bien mixée et comme on le sait au top !!! Le reste du groupe est lui aussi en forme et délivre ses compositions avec maestria. Il manque peut être un peu de folie et de dynamisme pour être au summum.
Niveau set list le groupe puise dans son récent répertoire avec 4 titres du petit dernier et 3 des deux autres albums depuis le retour du boss. Le reste rend bien sur hommage au répertoire de Mark Boals et de John West. Même le 'vieux' Henrik Brokeman est de la partie !! Un bon voyage durant les 25 ans de carrière de notre claviériste fou, qui permet de voir l'étendue de son talent.
Les 14 chansons s’enchaînent avec facilité et ne perdent pas en intérêt, permettant d’être complètement en phase avec nos protagonistes.
Un bien bon moment qui se fait bien trop rare chez nous!! Dommage car à l'écoute de ce live on aimerait pouvoir en profiter nous aussi.

CD 1
Medley: So Right So Wrong / Martial Arts
River Of Pain
One Minute Left To Live
Army Of Slaves
Lies
Wasted Time
Heart On A Platter
Flight.
CD 2
May You Never (Walk Alone)
Until The Day
Half Past Loneliness
Message To God
Stranded
Medley: A Life To Die For / Epilogue.

Conclusion : Pour ses 25 ans de carrière Royal Hunt aura offert un beau cadeau à ses fans. Un live moderne et sympathique qui comblera le fan de toujours comme le nouveau.
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 141 fois