Chronique

SERIOUS BLACK - MAGIC / AFM Records 2017

Pas le temps de souffler pour nos Allemands qui nous sortent leur 3ème opus en 3 ans. Une rapidité d'exécution devenue rare de nos jours. J'espère que le groupe sera plus inspiré que pour son prédécesseur bien trop classique.

Une intro somme toute classique nous accueille avec «  With A Tip Of The Hat  » qui nous prépare à «  Binary Magic  » tout aussi simple. Alors oui on sait que le groupe n'est pas là pour révolutionner le genre mais un peu plus de personnalité serait bienvenue. Par contre c'est toujours un vrai plaisir de réentendre Urban Breed.
Un départ agréable vite suivi par «  Burn Witches Burn  » plus fun. Du pur Haevy estampé début 2000, qui rappelle fortement Bloodbound. Et ça ne va pas changer avec «  Lone Gunman Rule  » et ses synthés typiques. On sent que le groupe bosse bien ses refrains pour les rendre faciles à retenir. Une sorte de sous Firewind, qui ne casse pas trois pattes à un canard boiteux.
«  Now You ll Never Know  » se veut plus cool, avec quelques relents Fm. Une sorte de mid tempo rythmé très mélodique qui apporte un peu autre chose et se laisse écouter avec plaisir. Avec «  I Can Do Magic  » on retrouve du heavy plus percutant, qui fait son effet. On peut y trouver un esprit Helloween durant le refrain bien sympathique.
L’effrayante «  Serious Black Magic  » arrive, et nous donne l'impression de vouloir lorgner vers les travaux d'Alice Cooper. Mais pas vraiment. Un titre un peu fourre-tout qui ne laisse pas de vrai souvenir. Début tout calme pour «  Skeletons On Parade  » qui se transforme en un mid tempo glaçant puis file vers les horizons speed si caractéristiques des 90'. Un titre efficace qui fait plaisir et là marque les esprits.
«  Mr. Nightmist  » continue cet opus sans apporter un plus indéniable. C'est correct mais ça manque de ce petit quelque chose supplémentaire qui ferait la différence face à la concurrence. Vous aimez le vieux Blind Guardian qui speedait à fond ? Et bien «  The Witch Of Caldwell Town  » est pour vous. Toujours bien baigné dans ces valeureuses années 90, ce speed métal va rappeler de bons souvenirs. Celle ci en live, ça va être un grand moment.
Du plus fun arrive avec «  True Love Is Blind  » qui offre un aspect bien plus mélodique avec encore quelques couleurs Fm. On lorgne cette fois ci vers le celtique avec «  Just Kill Me  » qui se veut plutôt fun au vu du titre. Ça donne envie de la reprendre à tue-tête mais je ne sais pas si c'est une bonne idée.
Et c'est toujours dans la bonne humeur que l'on s'écoute «  Newfound Freedom  », un pur titre de heavy speed qui fait son taf. Enfin voilà la fin avec « One Final Song  », une surprise qui débute façon ballade et se poursuit comme un titre d'opéra porté par un super Urban ! On l'a pas vu venir celle là !!

Conclusion : Pour son 3ème essai Serious Black poursuit sur sa voie sans nous laisser de grand moment. Un album correct pour un groupe de 3ème division qui n'aura pas vraiment les moyens de passer au niveau supérieur même en profitant d'un bon transfert. Juste sympathique...
 
Critique : Guillaume
Note : 6.5/10
Site du groupe :
Vues : 83 fois