Chronique

CHON - HOMEY / Sumerian records 2017

Chez Sumerian records, il n'y a pas qu'Animals as leaders qui excelle en musique instrumentale, il y a aussi CHON, et les trois frères Camérena. Bien moins métal que leurs camarades de la côte est, la musique des californiens se veut plus orientée vers le math rock et la musique atmosphérique, bien qu'ils partagent cette même science musicale, cette même virtuosité qui donne le vertige. Homey est leur deuxième opus et ce n'est pas tant le vertige que l'extase qui vous attend : regardez bien la pochette, c'est l'été, sea, sex and sun, détendez-vous !

Tout l'album vibre à la sensualité de l'été, au bord de la plage, dans l'intimité des amourettes de paillotte, sous un ciel de rêve que seuls les cocotiers occultent de leur ombre. A l'opposé d'une musique plus percutante sur Grow, et son look automnal, Homey propose le soleil de Californie avec un son doux, chaleureux, mais aussi cristallin, offrant un contraste intéressant avec le côté joueur, pour ne pas dire dragueur, des instruments avides de déballer leurs techniques de séduction.

Pourtant, dans leur genre, en faire trop, c'est loin d'être une gêne, mais une belle dose de piment. Les quelques rares excès de virtuosité seront reçus avec plaisir comme l'accroche de Waterslide à grand coup de shred, ou Continue ? et son lointain écho brésilien du charmant bossa nova, ou bien encore le très joyeux Wave bounce. La surprise est alors d'avoir entendu laisser filer l'album à vitesse grand V en appréciant le moment présent.

Le secret : les featuring. Des petits as de l'électro-intello ont pris le soin de donner à ce math rock tous les atours d'une musique lounge et paisible. Le groupe a ainsi franchi la frontière au-delà de laquelle il n'est plus possible de dire s'il s'agit encore de rock. Tout ce qui reste de cette quête à l'étiquette est la sensation d'avoir passé 39 minutes de pur bonheur. Je ne peux pas vous dire mieux que de découvrir Baby streets avec Goyama. A quand un featuring avec C2C ?

Tracklisting
1.Sleepy Tea
2.Waterslide
3.Berry Streets
4.No Signal
5.Checkpoint
6.Nayhoo
7.Here And There
8.The Space
9.Feel This Way
10.Continue?
11.Glitch
12.Wave Bounce
 
Critique : Weska
Note : 8/10
Site du groupe : Page facebook
Vues : 26 fois