Chronique

TRIVIUM - THE SIN AND THE SENTENCE / Roadrunner 2017

C'est toujours avec beaucoup de plaisir mais aussi avec une pointe d' appréhension que je découvre les nouveaux opus de Trivium. Car avec nos Floridiens on ne sait jamais à 100% ce qu'on va avoir. Après un 'Silence in the snow' plutôt déstabilisant, les voilà de retour pour leur 8ème album. Alors à quelle sauce va t'on être mangé cette fois ci !?

Nous voilà donc partis avec la title track qui permet de retrouver un Trivium conquérant et plus 'méchant'. Le petit nouveau à la batterie envoie du lourd et Matt Heaffy toujours de sa voix claire fait parler la poudre. Une entrée en matière ultra efficace qui voit le retour au chant guttural ! Un excellent titre qui est suivi par « Beyond oblivion » qui confirme que le groupe a voulu durcir le ton à nouveau !! Une sorte de retour en arrière qui fonctionne
« Other worlds » poursuit avec toujours ce même engagement. On sent que le groupe n'a pas cherché cette fois ci à renouveler son genre mais plutôt à lui rendre hommage. On calme quelque peu le jeu avec le mid tempo « The heart from your hate » qui garde tout de même un petit coté guerrier.
Quand à « Betrayer » elle va faire plaisir aux fans de Metalcore car quel début tonitruant !! Oui le groupe prend dans son passé pour créer son futur ! « The Wretchedness inside » lorgne encore vers le Metalcore. Un vrai titre tout en puissance qui va faire mal en concert!
Puis la mélodie revient avec « Endless night » qui fait très formaté radio. Un titre moins percutant que le reste mais qui montre l'autre visage de nos amis. Avec « Sever the hand » on se rapproche du Thrash old school que n'aurait pas renié Testament. Encore une fois ça dépote sévère !!
Un peu de calme avec le début de « Beauty in the sorrow », mais je vous rassure la suite est un titre certes mélodique mais entraînant qui fait le taf !! Et oui le groupe s'est construit un éventail musical assez impressionnant !
« The revanchist » est dans la pure veine Trivium. Un titre qu'on aurait pu trouver dans n'importe quel opus ! Malgré cela, force est de reconnaître que nos amis ont encore de bonnes idées car ça fonctionne toujours
On clôt ce petit tour dans le passé avec « Thrown into the fire » qui ne fait toujours pas dans la dentelle ! Une énième baffe dans ta gueule de métalleux qui espérait que ça !! Attention le groupe va faire mal en live !!

Conclusion : Avec ce nouvel album Trivium a tenu à faire un tour d'horizon de sa carrière en revisitant son répertoire pour créer de toutes nouvelles chansons. Une idée sympathique mais attention à ne pas trop faciliter les choses à l'avenir.
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 62 fois