Chronique

ANNIHILATOR - FOR THE DEMENTED / Silver Lining Music 2017

J'avoue avoir toujours eu une réelle sympathie pour Jeff Waters, mais malheureusement depuis pas mal d'années celui ci n'arrive plus à sortir des albums convaincants ! Ayant pris conscience de cela notre ami Canadien s'est replongé dans ses 4 premiers opus et a travaillé en étroite collaboration avec son bassiste Rich Hinks pour nous pondre cet opus. Alors docteur le verdict !?

On attaque très fort avec « Twisted lobotomy » qui envoie des pieds de façon sur-vitaminée. On sent bien le retour aux sources ! Jeff a retrouvé de l'idée ! « One to kill » confirme le retour en force. On peut dire que cette remise en question est plutôt bénéfique. Même le chant de Jeff toujours limité et mieux exploité !
On calme quelque peu le jeu avec le début de « For the demented » qui je vous rassure s'énerve par la suite ! Du vrai Thrash comme notre Canadien sait le faire.
Avec « Pieces of you » on débute façon ballade pour après se trouver avec un mid tempo mélancolique bien senti.
La groovy « The demon you know » arrive et rappelle quelque peu l'album 'Set the world on fire', avec un arrière goût de Megadeth ! Un bain de jouvence sympa comme tout. Et « Phantom asylum » déboule à fond avec son coté barré comme le groupe sait nous le faire (sa partie instrumentale façon western!!). Qu'il est bon de retrouver notre génie en forme.
Le Thrash le vrai continue avec l'énergique « Altering the alter ». Rien de bien exceptionnel mais l'effet et quand même là ! Avec ses nouveaux titres Jeff Waters a de quoi mettre le feu en concert ! « The way » et son rock n roll déluré et une vraie bouffé d'air dans cet album. Un petit délire que perso j'adore !
Passage inquiétant pour « Dark » qui porte bien son nom ! Une instrumentale courte façon interlude qui nous envoie sur la plus enjouée et rythmée « Not all there ». Une bonne manière de clôturer cet opus bienfaiteur ! Je pensais bien que notre homme n'était pas fini !!

Conclusion : Pour son nouvel opus Jeff a bien réussi à retrouver l'esprit des premiers opus et à retrouver une inspiration bienvenue. Oui ce retour aux sources est bel et bien bénéfique au groupe. Quand on se remet en question on obtient des résultats !
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 85 fois