Chronique

VON HERTZEN BROTHERS - WAR IS OVER / Mascott records 2017

Ce trio de frangins Finlandais fait parler de lui de plus en plus. Après deux albums plutôt orientés 'grand public' qui ont conquis la Finlande et l'Angleterre, les voilà de retour pour une prise de pouvoir !? Réponse...

Une longue intro planante intronise la title track qui montre que nos frangins ont en fait, fait un retour en arrière et retrouvent leur prog classieux. Les harmonies à trois voix font des merveilles tout comme la musique qu'ils réalisent. 12 minutes de grande musique qui pose de sacrées bases !
Après cette mise en bouche consistante « To the end of the world » prend le relais de façon plus simple. Un rock moderne qui passe bien tout en n'oubliant pas certaines fioritures. « The arsonist » retrouve le rock presque pop des derniers opus. De l'efficacité pure qui me rappelle dans une certaine mesure, Muse.
« Jerusalem » arrive avec ses synthés spaciaux très fin 70. Un hommage au Marillion, Yes et autre Kansas !? Un voyage dans le temps et l'espace surprenant mais prenant ! On revient sur terre avec « Frozen butterflies » qui se la joue plus aérienne sans oublier son soupçon de mélancolie somme toute Finlandaise. Le travail des harmonies vocales et réellement fantastique !
La guitare acoustique s'offre à nouveau pour « Who are you ? » qui pose une ambiance presque tribale étonnante. La suite nous perd un peu dans des méandres sombres avant de devenir plus rock mais tout aussi planante. C'est de façon plutôt grandiloquente que débute « Blindsight » qui me rappelle Flying Colors ! Un rock progressif teinté de psychédélique qui fait effet ! Un superbe voyage !
Après une telle leçon « Long lost sailor » préfère apporter une vision plus fun et rythmée. Un énième voyage créé par ce groupe hors du commun ! « Wanderlust » retrouve du calme enchanteur ! Une ballade portée par la voix cristalline de Mikko, qui file des frissons ! Juste magique !
On termine ce voyage avec « Beyond the storm » qui commence calmement pour poser son ambiance avant de monter en puissance. Une manière de démontrer toute ses forces et qui sont nombreuses ! Un récital !

Conclusion : Pour son 7ème opus la fratrie s'est remise en question et son isolement à été bénéfique ! Un album haut en couleurs qui ne peut laisser indifférent les amateurs de belle mélodie et de chant !
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 125 fois