Chronique

WHITESNAKE - THE PURPLE TOUR / Rhino records 2018

Pour conclure sa parenthèse Purple, David Coverdale nous sort un témoignage live pour ainsi boucler la boucle déjà bouclée (vous suivez c'est bon!?). Une bonne manière de clore un gros chapitre et plus sa carrière puisque on sait que le groupe travaille sur un nouvel opus !

Comme tout bon live de Deep Purple Mark III qui se respecte c'est bien le mythique « Burn » qui est lancé en premier. Le son est bon même si un peu plus de puissance aurait été bien vue, les musiciens sont en forme et professionnels jusqu'au bout des ongles et notre David Coverdale semble en voix malgré tout  (oui il n'a plus ses capacités légendaires le temps ayant là aussi fait son œuvre)!! Une entrée en matière qui botte déjà bien le cul ! Et « Bad boys » confirme bien cela !!
Je vais faire ma mauvaise langue, mais je suis surpris par la voix de David qui semble moins souffrir que lors de lives antérieurs ! Alors oui il est très soutenu par une armée de chœurs mais il fait encore le taf !! Est-ce dû à des retouches studio, où a une interprétation différente ??
La paire de guitaristes même si elle est moins flamboyante qu'avec Doug Aldrich fait là aussi le boulot (je ne peux m’empêcher de considérer Joel Hoekstra comme une doublure de Doug) et nous en met plein la vue lors de démonstrations de 6 cordes. La section rythmique est solide à souhait même si la frappe de mule de Tommy Aldridge manque toujours de subtilité quand il le faut !
Les titres s’enchaînent et même si une fois de plus ça manque cruellement de nouveauté (il y en a aucune) on se laisse bercer par ces compos du tonnerre. Alors certaines versions sont un peu ratées : « Give me all your love tonight » trop aseptisé, «  Mistreated » qui a perdu tout son feeling blues chaleureux, mais la base est toujours là !
C'est juste dommage que l'on sente un groupe en roue libre qui manque de pêche et ne semble plus vraiment se défoncer, certes il y a l’âge mais quand même...
Note positive la doublette « Here I Go Again » « Still of the Night » est toujours aussi diabolique!!

“Burn”
“Bad Boys”
“Love Ain’t No Stranger”
“The Gypsy”
“Give Me All Your Love”
“Ain't No Love in the Heart of the City”
“Mistreated”
“You Fool No One”
“Soldier of Fortune”
“Is This Love”
“Fool for Your Loving”
“Here I Go Again”
“Still of the Night”

Conclusion : Un nouveau live de Whitesnake c'est toujours bien, mais avec le temps peine à vraiment faire son travail au vu des anciens témoignages. Alors oui ça se laisse écouter mais avec si peu d’intérêt et des interprétations parfois sans saveur qui font que l'on sort de cette écoute plus frustré qu'autre chose.
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 172 fois