Chronique

SIDILARSEN - LIVE IN BIKINI DURA SIDI / Verycords 2018

Après avoir mis les choses au clair au Hellfest l’année dernière, voilà que Sidilarsen s’apprête à secouer le Bikini toulousain lors de la célébration de ses 20 ans de carrière.
Une salle pleine à craquer qui sent bien la transpiration, et c’est partit pour ce live version CD. Car oui, il existe aussi la version DVD. Je vous rassure, tout se trouve dans le meme pack, mais nous à la presse, nous sommes punis: pas de DVD.

Qui dit punition et version CD dit version « la moins intéressante » . Phrase à prendre avec des pincettes bien entendu car la version audio ne comporte que 13 titres comparé au DVD qui en contient 20.
Coupures qui se ressentent au moment des enchainements des titres ce qui est dommage.
Mais, mais… ce n’est pas bientôt finit de ne dire que du négatif !
Oui, c’est finit !
Cette version tronquée n’est pas moins une version qu’une expression simple et efficace pourrait résumer: « Bim, prend ça dans ta gue*le ».
En effet, dès le début on sent que le public est aussi chaud que le groupe. Ambiance folle, festive et transpirante. Le son du live est bien retranscrit, sans pour autant être des plus propres, il allie l’aspect vivant et l’aspect retouches studio. Bien entendu, pas de grosse surprise sur cette soirée et la set liste l’accompagnant. Un gros best-of et une mise en avant logique de leur dernier album en date ‘Dancefloor Bastards’. A travers cette sélection de morceaux donnés par la version audio, on remarquera des titres qui sortent de la masse niveau rendu, puissance et union, avec « Dancefloor Bastards », « Comme on vibre », « Des Milliards », « Back to basics » et bien entendu l’unificateur et en même temps séparateur « Walls Of Shame ».
Ce dernier agrémenté d’un ‘Wall Of Death’ avec un discours politique de David qui même s’il reprend l’approche initiale des textes de la chanson, peut porter à division vis à vis des auditeurs.

On soulignera que tout au long du concert, le côté pro et carré du show est là, et que le groupe arrive quand même à faire ressentir sa passion et son envie de partage avec son public (et ce lors de chacun de ses concerts et non pas spécialement pour cet enregistrement). Et pour ça, on leur dit tout simplement ‘Bravo’ !
 
Critique : Lionel
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 130 fois