Chronique

LAMB OF GOD - as BURN THE PRIEST - LEGION: XX / Nuclear Blast 2018

Comme il y a des sessions Garage chez Metallica, il y a Burn the priest par Lamb of god. De retour à ces premiers amours, le quintet de Richmond, Virginie, se fait le plaisir de jouer des reprises de groupes qui l'ont influencé. L'occasion pour vous public, mais aussi pour nous chroniqueurs, d'avoir une leçon d'histoire sur ce qui a forgé la New Wave of American Metal. Nous voici au musée du Crossover.

Avec sa machine à remonter dans le temps, nous voilà dans les banlieues des métropoles américaines à la fin des années 80. Un moment dans l'espace-temps où se croisent le punk hardcore, le thrash et les pionniers de l'indus. C'est là que naîtront plusieurs sous-genre, très épurés, dont le crossover, sorte de musique très riffue, bruitiste parfois, et peu amélodique.

A la sauce Lamb of god, ces reprises sont assez fidèles aux originales, ce dont vous vous foutrez pas mal puisque l'essentiel sont des titres méconnus.. A part peut-être I against I de Bad Brains ou One voice d'Agnostic Front, le reste sort vraiment, mais vraiment vraiment des sentiers battus, mais genre hors piste d'une station de ski en Arménie, l'été, quand il pleut.

C'est ce qui pique la curiosité. Parce que finalement, j'avais pas vraiment envie d'entendre Inherit the earth, qui n'est que du Lamb of God façon thrash des eighties. C'est très bon, bien sûr, mais ce qu'il faut apprécier est ailleurs, comme l'ovni Jesus built my hotrod où Randy Blythe se rêve en Al Joutsen. Ça marche, même si ça arrache pas trois pattes à un canard, et il y a la signature sonore de Lamb of God.

Ce Legion est destiné à un public averti. Averti que ce n'est que marginalement du Lamb of God. Un public qui campe à la Warzone au Hellfest. Un public qui considère que la mélodie, c'est pour les bourgeois et qu'il faut envoyer la sauce, un point c'est tout.

Track listing :
01. Inherit The Earth (THE ACCÜSED cover)
02. Honey Bucket (MELVINS cover)
03. Kerosene (BIG BLACK cover)
04. Kill Yourself (S.O.D. cover)
05. I Against I (BAD BRAINS cover)
06. Axis Rot (SLIANG LAOS cover)
07. Jesus Built My Hotrod (MINISTRY cover)
08. One Voice (AGNOSTIC FRONT cover)
09. Dine Alone (QUICKSAND cover)
10. We Gotta Know (CRO-MAGS cover)



 
Critique : Weska
Note : 5/10
Site du groupe : Site du groupe
Vues : 101 fois