Chronique

ENGEL - ABANDON ALL HOPE / Gain records 2018

Après la parenthèse We Sell The Dead et avant celle plus grande d'In Flames, Niclas Engelin nous sort son 5ème album d'Engel qui procure chez moi toujours beaucoup de bonheur ! Alors certes le groupe semble avoir du mal à emmarger au top mais est-ce une raison suffisante pour bouder l'un des meilleurs représentants du genre ??

Une intro électro habituelle ouvre « The darkest void » qui pose les bases de ce nouvel opus à grands coups de Death mélodique moderne de haut vol !! Un super titre au refrain efficace vite suivi par un « The legacy of nothing » tout aussi mortel ! Le groupe a encore bien mis l'accent sur des refrains mélodiques au poil ! Mikael Sehlin semble bien mieux intégré à la formation et fait étal de son talent certain.
La plus 'Punk' « Book of lies » arrive et arrache tout sur son passage tel Attila ! Son coté fun est un plus non négligeable tant il file la pêche !! Place à la plus mélodique « As i fall ». Un mid tempo soft plutôt inhabituel mais qui fonctionne bien. Accès sur la voix claire de Mikael elle nous envoie vers d'autres univers forts plaisants. Une bonne surprise.
Le Death mélo reprend ses droits avec un « Buried » des plus rentre dedans ! Un titre comme In Flames n'en fait plus !! Direct et droit dans ses bottes !! « Untouchable » arrive en mode brutal électro. Pas le titre qui fait le plus dans la dentelle, sauf lors d'un refrain aux petits oignons !!
Avec « Death reversed » on a à faire à du touche à tout qui fonctionne très bien. Un mélange des genres fait avec talent. « Across the abyss » débarque avec une saveur particulière. Un des meilleurs morceaux de l'opus qui là encore file une pêche d'enfer !
Ambiance plus spatiale et douce avec « Gallows tree », qui armé de ses synthés nous ouvre encore d'autre portes. Décidément Niclas a voulu aller bien plus loin cette fois ci et Mikael répond présent en cela !! Exquis ! Avec un tel titre « Abandon all hope » on ne pouvait pas s'attendre à autre chose qu'à une sorte de power ballade bien puissante emplie d'une certaine mélancolie. Effet garanti !
Tout ceci se termine avec « The condermned » qui retrouve le style plus habituel du groupe. Du Death mélo en puissance qui démontre qu'ils n'ont pas perdu la main malgré les incursions en terrains inconnus. Une fin digne de ce nom, pour un album de haut vol mes amis !!

Conclusion : Une nouvelle fois Niclas et son Engel on fait du très bon travail en proposant un opus varié et inspiré qui ne fera pas tache loin de là dans leur très belle discographie ! Peut-être bien le meilleur ! Un vrai régal !
 
Critique : Guillaume
Note : 8.5/10
Site du groupe :
Vues : 122 fois