Chronique

VENIN - LA MORSURE DU TEMPS / Grumpy Mood Records 2018

Auteur d'un unique EP paru en 1986 et devenu depuis collector, les Marseillais de Venin malgrè une courte carrière avaient laissé une trace indélébile dans l'histoire du hard-rock de la ville. C'est sans doute pour cette raison que le groupe a décidé il y a quelques années de se reformer. Et ce qui n'avait pas eu lieu dans les années 80, se réalise enfin aujourd'hui : la parution d'un album. Les reformations de groupes culte sont souvent décevantes et donnent des disques au mieux passables, au pire pathétiques. Le disque de Venin est tout le contraire de cela. Un album superbe dont on ne se lasse pas et qui n'a pas besoin de jouer sur la corde de la nostalgie pour faire vibrer l'auditeur.

Il est d'ailleurs impressionnant de constater que le chant de Jean-Marc Battini est exactement le même que le sien au mitan des années 80. « La Morsure du Temps » est un excellent disque de hard-rock 80's. La vieille formule de Venin est identique à celle du passé. Il est d'ailleurs judicieux de la part du groupe d'avoir voulu reproduire ce qu'ils savent faire à merveille et de ne pas s'être fourvoyé dans une approche purement metal moderne qui ne leur aurait pas convenu. Evidemment, avec l'évolution de la technologie, le son est plus puissant et étoffé que ce que produisait autrefois le combo. C'est d'ailleurs l'une des grandes forces de cette Morsure du Temps : une production particulièrement soignée qui met bien valeur chacun des titres qui composent la galette.

Dès le premier morceau, « Trafiquant de rock », on retrouve la patte Venin, intacte, comme si le poids des années n'avaient pas prises sur eux. Le temps qui passe semble malgrè tout marqué Jean-Marc, avec des textes comme « La Morsure du Temps », « La Faute aux souvenirs » ou « Les Tourments ». Cela donne au disque une sorte de mélancolie qui prend l'auditeur à la gorge.

Les neuf titres qui composent le disque sont tous de très haut niveau, les vocaux s'avèrent brillants et les guitares sont parmi ce qui se fait de mieux dans le style hard-rock 80's.

On est heureux que ce groupe qui aurait mérité une carrière autrement plus aboutie puisse enfin réaliser son rêve et sortir plus de trente ans après la fin du groupe son premier album. Et encore plus heureux que ce disque soit aussi bon que ce que le groupe nous avait proposé dans les mid 80's.

Etre un groupe culte qui relève la gageure de mériter ce culte est chose rare. Venin y parvient haut la main avec cette « Morsure du Temps » qui montre les Marseillais au sommet de leur art.
 
Critique : Pierre Arnaud
Note : 8.5/10
Site du groupe :
Vues : 41 fois