Chronique

IMMORTAL - NORTHERN CHAOS GOD / Nuclear Blast 2018

Northern chaos god est le premier album d'Immortal sans son co-fondateur, Abbath, parti en 2015 avec les ébauches de ce qui est devenu son premier album éponyme. A Demonaz et Horgh de faire perdurer la légende, et signer ce neuvième opus. En ressuscitant leur mythe de Blashyrkh, jusqu'à clôturer l'album par Mighty Ravendark, le duo norvégien évoque le racines du groupes. Du black metal froid et dur.

L'auditeur est pris d'entrée de jeu dans l'urgence d'un blast beat frénétique et de l'immédiateté de la violence. Le riff, déjà un classique, restitue la froideur qui fait la réputation d'Immortal. La succession de Demonaz au chant passe crême, y compris quand il insiste en invoquant le Northern chaos god. Du black des nineties remis au goût du jour côté production. Point.

En fait non. L'épique est à l'oeuvre aux quatre coins de l'album avec des titres grandioses et guerriers comme Into battle ride, Called to ice, ou encore Grim and Dark que le solo emmène sur un certain fatalisme, comme un combat face à la nature perdu d'avance. C'est encore plus fort lorsque le groupe évoque ses racines avec Gate to Blashyrkh, et la pièce de neuf minute Mighty Ravendark, où le duo calme le jeu, travaille la dissonance, et pour Demonaz c'est le moment de caler les arpèges qui ajouteront à la dimension épique une note particulièrement mélancolique. Un peu Bathory, et début Amon Amarth dans un sens. Et question sens, je me demande encore à quoi rime un Where mountains rise qui reprend et la syntaxe, et le riff principal d'un certain Where eagles dare, d'Iron Maiden. Hasard, ou concept dans le concept ?

Quoi qu'il en soit, Immortal réussit son retour et continuera sans mal sans Abbath, c'est certains. Il leur faudra, avec un peu de bon sens, envisager d'intégrer un bassiste car cet instrument est bien trop en retrait dans l'ensemble de l'album. Cela n'enlève rien au fait Northern chaos god est un très bon album de black métal. Epique, violent et sinistrement glacial.

Line-up
Demonaz : Cordes - Chant
Horgh : Batterie

Tracklisting
01. Northern Chaos God
02. Into Battle Ride
03. Gates to Blashyrkh
04. Grim and dark
05. Called to Ice
06. Where Mountains rise
07. Blacker of Worlds
08. Migthy Ravendark
 
Critique : Weska
Note : 8/10
Site du groupe : page Facebook
Vues : 168 fois