Chronique

STEVE PERRY - TRACES / Fantasy Concord 2018

Oh mon dieu je n'en crois pas mes yeux !! Le grand Steve Perry, la voix de Journey, la voix du rock mélodique revient enfin aux affaires après 25 ans d'absence !! Je n'y croyais plus et pourtant le voilà devant moi cet opus tant espéré. Alors n'attendons plus et refaisons connaissance

Allez c'est parti avec « No Erasin' » qui présente un rock soft et plein de belles mélodies sur lesquelles La voix, certes vieillie, mais toujours aussi belle, se pose à merveille. Un titre qui reste dans la tête et procure un immense bonheur ! Alors oui on est loin de Journey et je préviens d'entrée il en sera de même pour tout le reste de cet opus ! Place à la première ballade (d'une longue liste) avec « We're Still Here » qui est juste sublime, portée par cette voix délicate et juste. Que de frissons à son écoute ! On est déjà comblé et voilà qu'arrive « Most Of All » plus jazzy mais tout aussi agréable. Un voyage dans une douceur absolue et décontractante.
Ambiance plus Motown avec « No More Cryin' » qui là encore fait son effet. Une sucrerie de plus avec un refrain qui rappellera des souvenirs ! Que du bonheur malgré l'aspect sombre de ces titres. Quelques notes de piano intronisent la mélancolique « In The Rain » qui file des frissons à nouveau. Quelle délicatesse dans cette voix ! Que d'émotions !!
Après ce passage beau à pleurer « Sun Shines Gray » vient nous apporter un peu de joie et de rythme, dans la chanson la plus rock de l'album. Un peu de lumière bienvenue ! La beauté mélancolique revient avec « You Belong To Me » déchirante au possible. On sent au travers de ces titres que Steve n'a pas passé que des moments joyeux et que durant ces 25 ans de dures épreuves l'ont touché.
On retrouve de l'ambiance soul avec « Easy To Love » qui aurait beaucoup plu à Otis Reading. Un autre joli moment qui vient à nous et nous enivre de sensations fortes.
C'est au tour d'une reprise des Beatles avec « I Need You », qui semble faire partie de son propre répertoire. Tout se termine sur un « We Fly » là encore déchirant. Une intro à cappella qui déjà vous prend aux tripes. Une suite juste soutenue par quelques notes de clavier et voilà un moment d'une intensité extrême qui oui nous fait voler.

Conclusion : La voix est bien de retour avec un album tout simplement beau et rempli d'émotions certes souvent tristes mais sincères. Alors oui les fans de Journey n'en auront pas pour leur argent, mais ceux qui voudront tenter l'aventure ne pourront pas être déçus. Un grand artiste est de retour !!
 
Critique : Guillaume
Note : 8.5/10
Site du groupe :
Vues : 75 fois