Chronique

EMIGRATE - A MILLION DEGREES / Vertigo 2018

3ème album pour le ténébreux Richard Z Krupse qui profite des quelques moments de pause de Rammstein pour étoffer ses idées en solitaire. Voyons voir cette fois ci de quoi il en retourne.

Des Sonorités orientales débarquent avec « War » pour un bien bon mid tempo qui montre que notre homme progresse. Une bonne nouvelle. A la suite le single « 1234 » arrive et montre un rock métal basique mais efficace qui fait le job !
Nouveau mid tempo avec la plus pop « A million degrees ». On peut noter que notre homme a élargi son univers musical et propose des choses variées mais inspirées.
On retrouve un peu de rythme avec « Lead you on » en duo avec Margaux Bossieux, pour de la pop rock électro moderne. Une fois de plus l'efficacité est bien présente et voilà un autre single potentiel.
Moment calme avec « You are so beautiful » une pseudo ballade pour un message romantique qui passe bien et reste dans l'esprit de cet opus. Simple et sans complexe. « Hide and seek » se veut bien festive et livre un moment haut en couleurs ! Rien d’exceptionnel mais ça fonctionne.
Ambiance mélancolique pour « We are together », qui livre une ballade sombre et inquiétante. Du bien beau travail, peut être même le meilleur de cet opus. Changement de registre avec « Let's go » et le grand Till Lindemann, pour un duo sympathique sur fond de pop électro qui leur sied bien.
Nouveau duo cette fois ci avec le Cardinal Copia (Tobias Forge de Ghost) pour un « I'm Not Afraid » un brin malsain. Un coté gothique année 80, qui rappelle quelque peu le Paradise Lost de One Second.
On retrouve un peu de couleur avec « Spitfire » et son aspect fun et là encore très pop 80. Une fois de plus on sent que Richard a fait ce qu'il a voulu et grand bien lui a pris. On termine par « Eyes fade away » une dernière ballade simple et ambiante qui clôt de manière douce cet opus surprenant, en bien.

Conclusion : On peut dire qu'avec ce 3ème album Richard a fait son meilleur travail en solo. Varié, inspiré et efficace notre homme a franchi une étape qui lui permet de se définir dignement en tant qu'artiste solo. Bravo à toi
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 115 fois