Chronique

LES TAMBOURS DU BRONX - WEAPONS OF MASS PERCUSSION / At(H)ome 2018

Le célèbre groupe de percussionnistes décide pour fêter leurs 30 ans de carrière de se faire plaisir avec un projet Métal. Autour du cogneur sudiste Franky Costanza (Ex Dagoba, Blazing war machine) et des chanteurs Reno (Lofofora) et Stéphane Buriez (Loudblast) nos Tambours vont prendre une toute autre dimension !!

Évidemment se sont bien les percussions qui intronisent cet opus avant que le souffle chaud des guitares ne débarquent. Il faut dire que ce projet n'est pas un mauvais mix entre musique Métal et Tambours, non ici ce sont de vraies chansons sur lesquelles nos frappeurs font partie intégrante du son, le tout orchestré par un Franky puissant.
Les titres s’enchaînent rapidement seuls quelques petits interludes permettent de reprendre son souffle, mais tout reste dans un esprit tribal et primal qui fait presque suffoquer à force.
Nos deux chanteurs sont eux aussi bien investis dans la partie entre titres en Anglais et d'autres en Français, ça déboîte sévère. Une chose est sure ce projet n'est pas pour un grand public et les fans habitués du groupe vont faire la gueule !! Du métal tribal et primal pouvant être un peu répétitif (20 pistes quand même) et qui en met plein la tronche !!
A noter une reprise plutôt étonnante et musclée du « Requiem pour un con » de Gainsbourg, mais qui leur va très bien.
En tout cas en presque 1 heure nous avons droit à un album surprenant et presque unique qui fait dire : Qu’elle bonne idée !!

Conclusion : Voilà une bonne manière de fêter un anniversaire. Un projet brutal qui sied parfaitement au groupe et qui envoie des pieds. De plus tout ceci sur scène c'est encore meilleur.
 
Critique : Guillaume
Note : 7.5/10
Site du groupe :
Vues : 131 fois