Chronique

WITHIN TEMPTATION - RESIST / Mercury 2019

Initialement prévu pour décembre 2018, RESIST, comme son nom l’indique et pour des raisons obscures, fait de la résistance et voit sa sortie repoussée au 1er février 2019; alors que la tournée RESIST quand à elle, a bien attaqué en novembre / décembre.
Choix intriguant, mais à cette période, deux singles sont déjà dévoilés (The Reckoning et Raise Your Banner) et permettent au fans d’avoir une légère mise en bouche pour les concerts et donc ne pas rester surpris en découvrant les morceaux en live.

Une bouche en demi teinte car au delà de nous plonger dans une musique plus moderne aux niveaux des sonorités, collant parfaitement à la pochette de l’album, il n’y a rien d’exceptionnel en soit si ce n’est que ces deux morceaux là sont appuyés au chant respectivement par Jacoby Shaddix (Papa Roach) et Anders Friden (In Flames). Leur présence apporte effectivement un plus non négligeable aux morceaux mais il reste à voir ce que donne cette nouvelle galette hollandaise.

Sans grande surprise l’album débute avec le premier single « The Reckoning » servant de bonne introduction à cet univers musical donné à ce septième album. Un dernier bien travaillé et qui au delà des ‘habituels’ arrangements toujours très bien fait des chansons replonge le groupe dans un album assez dynamique dans son ensemble, délaissant les morceaux récurrents trop mous que l’on a pu retrouver dans certains albums du groupe.
Ici , c’est un peu le mélange de The Unforgiven avec Hydra. Mid tempo envolés alternés avec des titres plus directs et ‘violents’. Attention, le terme violent reste utilisé avec parcimonie car on le sait tous Within Temptation n’est pas vraiment violent, mais arrive à trouver assez de dynamique à ces titres pour nous surprendre et nous étonner.
Au milieu de ces chansons, quelques unes vont se démarquer. La première est certainement « Supernova », le dernier single en date. Energique et moderne, mettant bien en avant les capacités de chaque membre du groupe, on y adhère rapidement et fera mouche sur scène !
« Mad World » aussi entre dans cette catégorie avec son mid tempo envolé qui sera juste posé avec l’intéressant « Firelight », qui lui se voit être une sympathique power ballade avec Jasper Steverlinck (On This Perfect Day) en duo au chant.

Ce septième album est vraiment intéressant de part sa nouvelle approche musicale en termes de sonorités, et se laisse écouter avec aisance et plaisir. Maintenant, il n’y a pas de gros titres qui marqueront comme « Stand My Ground », « Mother Earth », « In The Middle Of The Night », « What Have You Done » ou encore « Somewhere ».

Track list

The Reckoning (avec Jacoby Shaddix)
Endless War
Raise Your Banner (avec Anders Fridén)
Supernova
Holy Ground
In Vain
Firelight (avec Jasper Steverlinck)
Mad World
Mercy Mirror
Trophy Hunter
 
Critique : Lionel
Note : 7.5/10
Site du groupe : Site du groupe
Vues : 184 fois