Chronique

JORN - LIVE ON DEATH ROAD / Frontiers records 2019

Je dois bien avouer que je ne comprend pas bien la carrière de Jorn, préférant être employé dans la machine Avantasia, qu'acteur principal de sa carrière solo. D'où un certain étonnement à la sortie de cet opus live, qui correspond à ses 25 ans de carrière (et oui quand même) et donc voilà peut être le moyen de résumer une carrière étonnante certes mais faite de très grands moments ! Réponse ci-dessous.

D'entrée je vais déjà décevoir tout le monde mais non, ce live est bien un simple concert de sa carrière solo. Enregistré en tête d'affiche lors du Frontiers festival (joue t'il ailleurs??), il permet à notre homme d'évoluer dans les meilleures conditions. Une très bonne chose, car le son est excellent et Jorn comme à son habitude est impressionnant d’aisance et de puissance, sa voix étant toujours aussi merveilleuse. Un très bon point de ce concert.
Le groupe qui l'accompagne sont des vieux de la vieille ce qui permet d'envoyer ce qu'il faut et faire parler la poudre sans sourciller.
Coté set list notre Norvégien préféré à donc mis en avant sa longue carrière solo qui recèle il faut l'avouer quelques très bons titres, mais aussi des reprises avec du Dio (obligé), Black Sabbath période Dio (là aussi quoi de plus normal) mais aussi une étonnante de Christopher Cross (pourquoi pas). Nous avons même droit à un extrait du monstrueux Dracula qui m'a fait spécialement plaisir (quel opus tout de même!!).
Vous l'aurez compris on se laisse prendre au jeu de ce concert qui durant ses 16 titres ne semble jamais à bout de souffle, ici pas de solo inutile pour combler juste de supers titres fort bien exécutés qui mettent le feu !! Un bon moyen de ce rabibocher avec notre homme pas toujours facile à suivre.

1. My Road
2. Bring Heavy Rock To The Land
3. Life On Death Road
4. Blacksong
5. World Gone Mad
6. Stormcrow
7. Sunset Station
8. Ride Like The Wind
9. Out To Every Nation
10. Walking On Water
11. Traveller
12. Rock And Roll Angel
13. Man Of The 80’S
14. The Mob Rules
15. Rainbow In The Dark
16. Lonely Are The Brave

Conclusion : j'avoue que je n’attendais absolument rien de ce live, car Jorn m'a plutôt lassé ces derniers temps, mais force est de reconnaître que là ça le fait grave !! Comme quoi dans certaines conditions les choses prennent un autre angle bien plus sympa. Une bonne galette à mettre sur la route des vacances.
 
Critique : Guillaume
Note : 8.5/10
Site du groupe :
Vues : 73 fois