Chronique

JORN - HEAVY ROCK RADIO II EXECUTING THE CLASSIC / Frontiers records 2020

Nouvel album de reprises pour notre Norvégien, qui semble vouloir abuser du style (c'est son 4ème quand même!!). On en viendrait même à se demander s'il n'a plus d'idées. Malgré toutes nos possibles questions, voyons voir de quoi il en retourne.

Tout commence par «  Lonely Nights  » (Bryan Adams), qui annonce un album cool et sans prise de tête. Une reprise très (trop) fidèle à l'original qui même si elle n'apporte rien, fait son petit effet. «  Winning  » (Russ Ballard) arrive avec sa cornemuse et nous offre un peu de celtique. Là encore rien de plus à signaler, Jorn se fait plaisir à reprendre ce qu'il a envie et comme d'hab le fait bien.
Mise en ambiance pour «  New York Minute  » (Eagles), qui nous offre une version métallique d'un titre plus 'pop'. A la suite «  Needles And Pins  » (The Searchers), poursuit toujours dans la bonne humeur cet opus, qui je dois avouer arrive difficilement à m'emballer complètement.
Puis «  Love  » déboule et ne change pas la donne. Un groupe impliqué un chanteur qui s'éclate et le tour est joué ! C'est au tour de «  I Do Believe In You  » (Pages) de venir faire rocker l'ensemble. Un passage qui fait taper du pied et passer un bon moment !
«  Nightlife  » (Foreigner) garde bien l'esprit rock ce qui nous laisse sur notre lancée. A noter que notre homme a bien fait de reprendre des titres moins connus. Un bon point pour lui. Un petit «  Bad Attitude  » (Deep Purple) déboule et enfonce le clou. Il est quand même dommage que notre homme n'arrive pas vraiment à apporter quelque chose à ses versions.
Changement radical de style avec «  Quinn The Eskimo (The Mighty Quinn)  » (Bob Dylan), repris dans un esprit très proche de la version de Gotthard. On ne pouvait pas faire un album de reprises sans passer par lui avec «  Mystery  » (Dio) ! A ton besoin d'en dire plus tant le répertoire de Dio à été utilisé par Jorn !? On termine avec « The Rhythm Of The Heat  » (Peter Gabriel) là aussi dans une version bien métal qui lui va à ravir !

Conclusion : c'est toujours dur de noter un album de reprises, de plus quand ce n'est pas le premier ça aide encore moins. Ici on peut dire que le résultat même s'il reste fort réussi, ne parvient pas non plus à nous accrocher totalement. A réserver aux fans de notre Norvégien préféré.
 
Critique : Guillaume
Note : 6/10
Site du groupe :
Vues : 171 fois