Chronique

WHEEL - RESIDENT HUMAN / Wheel music 2021

Aujourd'hui petite découverte Finlandaise avec le deuxième album de Wheel. Accompagné par un chanteur Britannique notre combos qui s’est fait remarquer avec sa première sortie vient nous présenter sa suite non moins intéressante.

C'est tout en douceur que débute cet album avec « Dissipating ». On plonge donc dans l'univers plutôt sombre et planant du groupe, qui se développe durant les longues minutes de la chanson. Une entrée en matière qui annonce la couleur. A la suite « Movement » montre un autre visage plus rentre dedans ! On peut penser à Tool dans leur approche. Puis « Ascend » prend le relai dans le même esprit. Ce mélange Rock Métal fonctionne bien, sur cette approche prog. Un titre plus porté sur les ambiances et qui n'hésite pas à prendre son temps.
Avec « Hyperion » on se lance dans du prog ambiant et moderne, qui n'en oublie pas des moments de grosses guitares, tout de même ! « Fugue » a une approche plus mélodique mais garde bien cet espace sonore moderne.
Début calme pour introniser « Resident human », qui est très certainement le titre le plus proche du vrai rock progressif.
On termine par « Old earth » et son piano triste pour une outro qui vous fout le cafard.

Conclusion : pour son deuxième opus Wheel développe bien son univers et nous propose un voyage fort intéressant dans les méandres du prog à la fois Rock et Métal mais toujours sombre.
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 88 fois