Chronique

SAXON - THE INNER SANCTUM / Spv 2007

Les vétérans de Saxon sont de retour 3 ans après un très bon Lionheart pour une nouvelle preuve de leur bonne tenue ainsi que de leur éternelle jeunesse. A noter le grand retour de Nigel Glockler derrière les futs.

C’est tout heureux que je commence mon écoute par « State of grace » une superbe intro avec chœurs grégoriens, puis les guitares entrent en jeu et là c’est bien du pur du gros Saxon qui nous arrive bien appuyé par la voix si caractéristique et mythique du grand Biff Byford. Un début tonitruant digne des meilleurs moments (mais y a t’il eu beaucoup de mauvais ?). Un grand titre qui lors de la tournée va en mettre plus d’un à genoux.
On met plus de rythme avec « Need for speed » et là encore on est plus qu'emballé par le formidable talent de ces grands du heavy métal. Qui a dit qu’avec l’âge certaines choses changent !? Encore du très gros avec « Let me feel your power » qui vous prend à la gorge et ne vous lâchera pas de si tôt. Putain sur scène la bombe que ça va être !!
On calme le jeu avec la magnifique « Red star falling ». Entre power ballade et mid tempo mélodique, Saxon nous offre une pépite rare dans leur discographie qui je trouve fort réussie. Un grand moment d’émotion. « I’ve got to rock (to say alive) » reprend un style que Saxon avait un peu délaissé ces derniers temps, le hard rock pechu plein de bonnes choses. On replonge en plein début des années 80 avec un grand bonheur.
« If i was you » continu dans ce mélange parfait de heavy métal et de hard rock. Une preuve de plus que l’expérience est un atout supplémentaire au génie et « Going nowhere fast » rempile encore un bon coup. Certain lui trouveront des faux d’AC/DC mais où est le problème, la bande à Angus est une influence inébranlable même encore aujourd’hui !
Vous voulez encore du grand moment, de future hymne ? Et bien voici « Asches to asches » qui ne fait pas dans la dentelle avec son mid tempo heavy et endiablé, puis son refrain plein d’entrain à reprendre en chœurs tels des guerriers au combat (tiens ça rappelle Accept tout ça !). du grand du très grand ! « Empire rising » est une petite interlude pour annoncer la pièce épique : « Attila the Hunt » qui part sur un bien bon riff taillé dans l’acier. La suite plus inhabituelle donne un goût d’originalité qui confère à cette nouvelle pièce tous les ingrédients pour perdurer dans le temps. Un grand, non pardon, un très grand moment de heavy métal qui ravira tout les fans même les plus exigents.

Conclusion : Vous l’aurez compris Saxon est toujours aussi en forme et ça, ça fait plaisir ! Nos Britanniques confirment tout le bien que l’on pense d’eux avec encore un formidable album ! A acheter d’urgence !
 
Critique : Guillaume
Note : 8.5/10
Site du groupe : site officiel de Saxon
Vues : 833 fois