Chronique

METALIUM - INCUBUS CHAPTER 7 / Massacre records 2008

Metalium est déjà de retour un an à peine après un très bon chapitre 6 qui m’avait réconcilié avec eux. Allons sans plus attendre voir si cette suite reprend là où ils nous avaient laissé.

L’habituel intro « Trust » nous plonge dans l’atmosphère de l’album puis après quelque narration de la part d’Henning Basse « Resurrection » déboule à 200 à l’heure. Pour les fans le groupe n’a pas évolué d’un centième pour les détracteurs vous aurez compris laissez tomber. Musicalement même si rien d’original est à constater ce premier titre est ultra efficace et plutôt consistant. Mr Basse assure toujours avec une sacrée paire de couilles.
« Gates » et sa narration se veulent plus heavy de prime abord. La suite plus rythmée nous donne encore du bon Metalium, un bon point même si on a pas vraiment de surprise (je crois que de ce côté là il ne faut plus espérer). Le refrain est vraiment sympa et plutôt nouveau.
Place à la title track qui monte en intensité avant que ne déboule l’armada métallique d’une lourdeur à faire pâlir n’importe quel forgeron ! Lourd, sombre presque macabre, « Incubus » donne des frissons qui parcourent l’échine à vous en glacer le sang : monstrueux !!
« Take me higher » nous permet de nous remettre de notre glacial cauchemar avec un titre plus conventionnel mais fort plaisant. On enchaîne sans plus attendre sur la speed « Never die » qui est bel et bien du Metalium. Pas leur meilleur morceau mais loin d’être ultra décevant et quelle performance encore une fois de ce Henning !!
Avec « At armageddon » le groupe poursuit son ascension dans leur style avec un peu de simplicité mais bon, le plaisir reste présent, sans crier au génie. « Sanity » est la suite logique, toujours le même bain. Certes on sent un petit moins bien à force mais cela reste encore potable.
« Meet your maker » est un speed sans concession sans originalité qui nous approche de la fin, avec l’impression tout de même que le meilleur était au début. Le refrain quant à lui est encore une extraordinaire performance d’Henning qui va chercher ses notes à des hauteurs vertigineuses. Pour terminer cette 7ème saga « Hellfire » est un lourd mid tempo aux influences 80’s intéressantes. Un bien bon titre qui permet de finir sur une note positive.

Conclusion : même si Metalium ne nous ressort pas un album de la même facture que leur précédent effort, force est de constater les bien bonnes qualités de cet opus qui ravira les fans et surtout ne baisse pas trop de régime. J’espère que le groupe va continuer à nous délivrer des albums de cette trempe certes sans surprise mais efficaces et agréables à écouter !
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe : Site officiel de Metalium
Vues : 783 fois