Chronique

HEAVENLY - DUST TO DUST / Noise Records Sanctuary 2004

Attention, accrochez vous, le Heavenly nouveau est arrivé. Non non, ce n’est pas du pinard. Oubliez le groupe avec son côté joyeux très influencé par Helloween, Gamma Ray, Angra. On a attendu deux ans pour avoir ce nouvel opus et le voilà, ils nous proposent un beau ‘concept’ album de 13 titres, divisé en trois chapitres. Que dire si ce n’est que c’est un monstre ! Déjà, le producteur est un illustre inconnu du nom de Sascha Paeth (Rhapsody, Angra, Kamelot). Ensuite, l’album. Oubliez cette image sage que le groupe nous présentait avec ses pochettes bleues avec des anges. Là nous avons droit à une pochette rouge avec un beau vampire au milieu. Pour la team on notera l’arrivée d’un nouveau( ?) membre Charley Corbiaux que l’on a pu voir sur la tournée Sign of the Winner et aux autres festivals auxquels ont participer le groupe. Maintenant, croquons cet album à pleine dents.
L’intro nous met dans le bain avec une voix sombre et lourde introduisant le concept. Le premier morceau de l’album « Evil » nous laisse bouche baie : un titre super speed, un Ben Sotto prenant des voix graves… ouf ! on enchaîne avec « Lust for life » qui nous rappellera Angra. Arrive « Victory », un titre en deux temps : une intro calme suivant d’une bonne accélération, où Ben prend une voix plus aigu que sur le reste de l’album. Les « Illusion part 1&2 » nous rappellent le style de « Victory » au niveau de la compo du morceau. Mais attention, Ben nous prend une voix grave comme jamais il ne l’a fait auparavant . Une belle évolution au niveau du chant. On remarquera aussi un titre très Stratovarius « Keepers of the earth » avec des aigus à la Timo. On notera aussi le titre « Miracle » présent sur leur démo, mais retravaillé ….une superbe histoire d’amour qui nous enivre (de bonheur…. les alcolos, faut arrêter là !). Vient « Fight for Delivrance » où Max se défoule sur la double pédale pendant un bon moment . On attend de voir le rendu sur scène. Nous avons droit à un superbe morceau instrumental où les gratteux nous montrent leurs talents pour se faire piquer la vedette par (pour moi) le meilleur titre de l’album « Kingdom Come » . Un morceau agressif, speed et bourrin à la fois. Que du bonheur. Le dernier morceau de l’album n’est autre que « Dust to Dust », titre de l’album mais aussi première ballade du groupe, qui au passage nous gratifie d’un superbe morceau.
Pour conclure, je dirais que Heavenly a fait un grand bon en avant. Entre mélodies, riffs agressifs et un batteur timbré (dans le bon sens du terme bien sur), Heavenly nous donne une bonne claque avec ce nouvel opus ! Vivement la tournée…
 
Critique : Lionel
Note : 8/10
Site du groupe : Site officiel heavenly
Vues : 1451 fois