Chronique

LAUREN HARRIS - CALM BEFORE THE STORM / Demolition Records 2008

Ce n'est plus un secret pour la plus part d'entre vous, Lauren Harris est bien la fille du mythique bassiste de la vierge de fer, donc pas étonnant de la retrouver à faire de la musique.
On pourrait croire que c'est papounet qui l'y a poussé mais non, Lauren n'est pas directement atterrît dans un studio : elle tourne avec son groupe depuis 2005 dans des petites salles ou des bars avant de se faire remarquer par Russ Ballard. Après quelques essais studios le groupe part en tournée en 2006/2007 avec quelques dates à Londres et faisant la première partie d'Alice Cooper et Iron Maiden. Et c'est en 2008 que le groupe rentre en studio pour enregistrer leur premier album, avec en guest Steve harris sur trois compositions (c’ets là que ça aide un papa musicos !)

Dès les premiers riffs de «steal your fire» on sait qu'on n'aura pas droit à du gros heavy metal mais plutôt du hard rock un poil énervé et plutôt basique. Lauren est plutôt dans un registre grave avec une tessiture vocale plutôt limitée et sa façon de chanter ne change pas beaucoup tout au long de l’album. Malgré ça les compos, bien qu’ordinaires, restent agréables à écouter et Lauren chante assez bien pour ne pas ennuyer l’auditeur. On a le droit à des riffs sympas sur «you turn» et «get over it» et des passages solo très exécuté qui nous font savoir que la demoiselle n'est pas entourée de débutants (ça aide aussi !)

Quelques titres ont plus un côté pop rock comme «from bottom to the top» «you say», «hurry up» avec des refrains facilement mémorisables : on sent quand même que Lauren à un peu de mal avec ce registre quand il faut pousser dans les aigus. On la préfère dans les chansons les plus «énervée» , si on peut vraiment parler de chanson énervées , car c'est là où les titres ne tombent pas trop dans le cliché ( et encore ...) . Les paroles sont plutôt soft pour du rock , on sait tout de suite qu'il ne s'agit pas de hard rock US bien gras, mais plutôt un hard rock propre à la sauce british qui a toujours un petit plus qui attire l'attention , un sens de la mélodie et de l'harmonie un peu plus poussé . Tous les membres du groupes participent à la composition et on retrouve bien une unité tout au long de l'album qui fonctionne plutôt bien au final. Même la reprise de «natural thing»( U.F.O ) ne dépareille pas de l'ensemble du disque.

Qualifié de Heavy pop rock british , ce premier CD de Lauren Harris est agréable à écouter mais n'apporte vraiment rien au paysage musical que l'on connait . La production est un peu trop propre et la batterie manque de punch tout comme la voix de la jeune chanteuse et on ne retient pas grand chose de cet album. Peut être que les prestations live à venir donneront une autre dimension à la musique, En attendant on peut mettre le CD en musique de fond.
 
Critique :
Note : 6.5/10
Site du groupe :
Vues : 981 fois