Chronique

SIEGES EVEN - PLAYGROUNDS / Inside out 2008

Après sept albums sortis en 20 ans, les Allemands nous arrivent avec un album live qui clôture la tournée ‘Paramount’.

Le show commence par « When alpha and omega collide » extrait du dernier né. D’entrée le son est très bon, puissant, clair et Arno Menses est très en voix. Le reste de l’équipe bien aidé par un son adéquat montre l’étendue de leur talent. Deuxième extrait de Paramount avec « Tidal ». Un bon titre plus rythmé qui fait taper du pied. Pour un groupe de prog, on reste impressionné par l’ambiance de feu développée malgré des titres très travaillés.
On recule d’un album avec le très bon « Unbreakable ». Cette ballade prog nous plonge dans un univers divin. Après s’être fait bercer par tant de douces mélodies « The waking hour » remet au goût du jour le bon vieux prog des premiers albums. Un retour en arrière bien réussit pas les petits nouveaux, qui laissent leurs pattes gravées ici même.
On revient à quelque chose de plus récent avec un troisième extrait du dernier opus : « Iconic ». Calme et ambiante elle coule le long de nos oreilles avant de reprendre un peu du poil de la bête.
De retour à l’album ‘A sence of change’ avec « These empty places » très apprécié du public présent. Une intro typiquement démonstrative puis la musique reprend sa place avec un super travail d’Arno qui nous présente une superbe voix maîtrisée. Du grand art !
Deux titres de Paramount se suivent « Duende » et justement « Paramount ». On ressent un peu plus de modernité dans la composition de ces chansons là. En tous cas le travail colossal des frères Holzwarth est tout simplement impressionnant !!
Un petit « The lonely views of condor » aux sonorités asiatiques, poursuit. On ressent bien avec ce titre l’influence des Canadiens de Rush (mais quel groupe de prog n’a pas été influencé par les maîtres !?). Le refrain aux relents FM est toujours aussi bon !
On termine ce show par « The weight » lui aussi de l’avant dernier méfait. Je tiens aussi à féliciter Markus Steffren pour sa contribution exquise durant tout le long de ce live avec un jeu de guitare tout à fait stupéfiant.

Conclusion : Sieges Even nous sort un très bon témoignage live. 10 titres joués à la perfection par un groupe de très hauts techniciens. Un très bon moyen pour découvrir un grand combo de prog, ou simplement combler les fans.

 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe : Site officiel de Sieges Even
Vues : 1008 fois